Mois de l’enfant : la ministre Aïcha Nanette Conté lance la 1ère édition des journées portes ouvertes sur l’Enfance

il y a 1 mois 154
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le ministère de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables a procédé ce mardi 28 juin 2022, à l’ouverture de la première édition de ses journées portes ouvertes. Prévues pour trois jours, ces journées portes ouvertes organisées sous le thème «responsabilité citoyenne face aux violations des droits des enfants », ont pour but de faire face aux viols commis sur les filles. 

Selon Aïcha Nanette Conté, ministre de la Promotion féminine, de l’Enfance et des Personnes vulnérables, la tenue de ces journées portes ouvertes sur l’enfance vient marquer une fois de plus l’engagement des autorités à gérer avec responsabilité et équité les enjeux majeurs du domaine de l’enfance.

« Il s’agit fondamentalement avant tout d’un devoir qui nous interpelle sur une valeur chère, à savoir la promotion des droits humains pour un développement durable. Il nous appartient donc de faire des conclusions issues de ces journées un véritable catalogue d’idées pouvant nous permettre de créer un environnement propice à l’épanouissement de nos enfants », a-t-elle expliqué, appelant tous les départements sectoriels, la société civile et les partenaires techniques et financiers à relever le défi.

Au nom du parlement des enfants guinéens, Mariam Diallo, présidente du parlement, a estimé que « malgré les louables efforts fournis par le Gouvernement et ses partenaires pour notre protection, le chemin à parcourir est encore long pour que tous les enfants de Guinée soient à l’abri des violences, notamment le viol sur mineures. C’est pourquoi, le Parlement des Enfants de Guinée, étant le socle en termes de participation des enfants dans les prises de décisions les concernant, a mis à profit la deuxième quinzaine du mois de l’enfant, pour mener une campagne nationale de prévention contre toutes les violences ».

Au nom du Représentant de l’UNICEF absent, Dr Abdourahmane Ouédraogo a réitéré l’engagement de l’UNICEF à accompagner les services de la promotion féminine et de l’Enfance et des personnes vulnérables pour améliorer les dispositifs de protection des enfants en Guinée

« Malgré les progrès réalisés, des défis liés à la persistance des pratiques néfastes affectant les enfants sur le continent et particulièrement en Guinée demeurent. Comme vous le savez, il y a une augmentation des cas de viols et de violences sexuelles sur les enfants et les femmes signalés par les services de protection des enfants et des femmes. Les frais de prises en charge des victimes des violences sexuelles ne sont pas gratuits. Le plaidoyer continue et se poursuit notamment pour les enfants et les familles vulnérables. Nous voulons lever tous ces obstacles. Laissons ces ressources du budget national pour assurer la mise en œuvre complète des plans d’action sur la promotion des mariages d’enfants et des mutilations génitales féminines afin de contribuer à l’accélération de l’abandon de ces pratiques. L’UNICEF, le Fonds des Nations-Unies pour l’Enfance dont la mission principale est basée sur la convention des droits des enfants soutient les initiatives de la jeunesse à travers le parlement des enfants et d’autres regroupements des jeunes pour porter leurs voix au bénéfice du changement afin de renverser les tendances négatives », a-t-il déclaré.

Rappelons que durant ces trois jours, il sera question à travers des panels de débats entre les enfants eux-mêmes,, les ONG, les associations corporatives mais également les structures de l’État et les partenaires techniques et financiers sur plusieurs questions notamment les questions de violences.

Maciré Camara

+(224) 628 112 098

L’article Mois de l’enfant : la ministre Aïcha Nanette Conté lance la 1ère édition des journées portes ouvertes sur l’Enfance est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier