Mise en place du gouvernement : “plus ça retarde, plus les activités retardent dans le pays” (Dr Dansa)

il y a 2 jours 10
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Une semaine après la nomination de Mohamed Béavogui, au poste de premier ministre de la transition, la nouvelle équipe gouvernementale n’a toujours pas été mise en place.

Une situation qui suscite beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion publique.

Pour Dr Dansa Kourouma, président du CNOSCG, ce retard serait dû à plusieurs facteurs auxquels le CNRD fait face. Tout de même, cet acteur de la société civile guinéenne estime que les nouvelles autorités doivent mettre les bouchées doubles pour la reprise des activités.

“Je partage des personnes qui estiment qu’on doit avoir maintenant gouvernement qui est censé être une interface civile entre les militaires, la population et les partenaires. Le retard dans la mise en place du gouvernement pourrait se justifier aussi par les tractations et les consultations qui sont en cours, mais surtout la volonté du CNRD à mettre dans le gouvernement que les hommes nouveaux. Je pense que lors des consultations, le non recyclage a été martelé par plusieurs personnes notamment les jeunes. C’est fondamental que les hommes choisis reflètent une certaine nouveauté et qui une très bonne représentation des femmes, mais aussi des jeunes. Plus le gouvernement retarde, plus les activités retardent dans le pays. Nous devons aller rapidement et mettre en place tous les organes de la transition pour pouvoir dérouler le chronogramme de la transition qui est attendu à la fois par la population, les acteurs de la société civile, politiques et la communauté internationale”, a dit Dr Dansa Kourouma au micro de mosaiqueguinee.com

Mama Adama Sylla

Lire l'article en entier