Minsk élargit le recours possible à la peine de mort, l'opposition se dit "directement" visée

il y a 1 mois 83
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La Biélorussie a introduit la peine de mort pour la préparation d'attentat ou la "tentative d'acte de terrorisme", selon un décret publié mercredi, cité par les agences russes. Des accusations qui visent de nombreux militants de l'opposition, dont sa cheffe exilée. Les États-Unis ont vivement condamné cette décision, estimant qu'elle risque de frapper "les militants prodémocratie et ceux qui s'opposent à la guerre menée par la Russie en Ukraine".
Lire l'article en entier