Me Traoré:  » la tâche qui attend ce CNT est encore plus importante car ses membres doivent faire en sorte qu’il soit le dernier »

il y a 4 mois 380
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

L’ancien bâtonnier Me Mohamed Traoré se dit reconnaissant du barreau de Guinée qui l’a désigné pour la deuxième fois afin de siéger au sein du futur conseil national de la transition qui fait office de parlement. Me Traoré prend l’engagement d’agir dans l’intérêt exclusif de la Guinée.

L’avocat ne perd pas de vue que la tâche qui attend les conseillers nationaux est encore plus grande car ils doivent faire en sorte que cet organe soit le dernier pour une Guinée démocratique et émergente.

» Je suis reconnaissant vis-à-vis du Barreau de Guinée qui, à travers le Bâtonnier de l’Ordre des Avocats, a porté son choix sur ma modeste personne pour être, avec le Pr Hassane Bah de l’Ordre des Médecins et Dr Hawa Diakité de l’Ordre des Pharmaciens, l’un des représentants des Ordres professionnels au sein du CNT. Les conseillers que nous sommes avons tous pris l’engagement sur l’honneur d’agir dans l’intérêt exclusif de notre pays. En ce qui me concerne, je ferai tout respecter pour cet engagement. Je m’emploierai à faire en sorte que le Barreau et le Bâtonnier que je représente dans cette institution soient fiers du travail que j’y ferai. Je le dis sans aucune arrière-pensée. C’est la deuxième fois que je siège dans un CNT. Mais la tâche qui attend ce CNT est encore plus importante car ses membres doivent faire en sorte qu’il soit le dernier. Cela passe par l’élaboration de textes qui feront en sorte que personne ne se hasarde plus à les détricoter à sa guise et à faire des institutions sa chose », a-t-il lancé dans cet entretien.

A ceux qui ont une crainte à propos d’une éventuelle inféodation du CNT, Me Traoré se veut rassurant.

» Beaucoup ont des appréhensions quant à une éventuelle inféodation du CNT. C’est une crainte légitime. Beaucoup disent même que la durée de la transition sera fonction des avantages qu’auront les membres du CNT. Mais il faut savoir qu’il existe au sein de cette institution des guinéens qui éprouvent un amour viscéral pour la Guinée et qui ne mettront pas leurs intérêts au-dessus de ceux de toute la Guinée », a-t-il martelé dans cet entretien.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier