Mamou : les premières épreuves du bac lancées par la députée Fatou Biro Diallo

il y a 3 jours 18
CONTACTEZ info@lekaloum.com

C’est au centre Amilcar Cabral, que la première épreuve du

baccalauréat profil sciences mathématiques a été lancée, ce jeudi, 22 juillet 2021.

Cette année, l’honneur a été donné à la députée uninominale de Mamou pour présider au lancement officiel de cet examen.

Ils sont 799 candidats dont 309 filles qui affrontent ce baccalauréat dans la préfecture, repartis dans 4 centres et surveillés par 54 enseignants.

Dans toute la région, ils sont 1 400 candidats, dont 617
filles.

« Nous avons dans chaque centre, un superviseur venant de
l’enseignement supérieur et un superviseur désigné par le M.E.N.A et nous avons un délégué national qui est en train de coordonner l’ensemble des activités de surveillance dans la région. L’élève, une fois convaincu de fraude est éliminé »,
a indiqué El Hadj Kerfalla Mansaré, l’inspecteur régional de l’éducation de Mamou.

Pour ne pas en arriver à cette élimination, les candidats sont invités à bien se comporter pendant toute la période d’examen.

« Aux candidats et candidates, d’être vigilants, d’appliquer à la
lettre les instructions données, de ne pas se presser, de faire
l’honneur à la préfecture de Mamou pour décrocher le baccalauréat et
être parmi les meilleurs de la république »,
a dit l’honorable Fatou Biro Diallo.

« Ce diplôme de baccalauréat c’est la porte ouverte au monde. Partout dans le monde où on va, on vous demande le baccalauréat, donc ce qui
signifie que ces jeunes doivent faire tout pour réussir à leur bac »,
renchérit Amadou Oury Lemy Diallo, Gouverneur de Mamou.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier