Mali : un imam tué dans son champ à Dougountouny

il y a 1 semaine 153
CONTACTEZ info@lekaloum.com

image d’archive

Stupéfaction et interrogations à Bamba Missidè, un village du district de Boullérè, dans la sous-préfecture de Dougountouny (Mali). L’imam de cette localité a été retrouvé mort mardi soir, 23 novembre 2021, dans son champ situé non loin du village. Les circonstances de sa mort ne sont pas encore élucidées, mais tout porte à croire que le leader religieux a été tué, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé à Labé.

Qui a tué Thierno Abdoulaye Diallo, l’imam de Bamba Missidè et pour quels motifs ? Ce sont les questions qui se posent aujourd’hui dans ce village, relevant de la sous-préfecture de Dougountouny, dans la préfecture de Mali. Le leader religieux a été retrouvé mort, le visage blessé et ensanglanté, dans son champ.

« Après avoir fait la récolte de son champ de riz, Thierno Abdoulaye Diallo a décidé de monter la garde autour de son grenier pour empêcher que des personnes de mauvaise foi ne volent sa récolte. Il a travaillé toute la journée du mardi avec son fils. Le soir, ce dernier a demandé à son père de l’attendre au champ jusqu’à ce qu’il aille chercher le repas pour eux. A son retour de la maison, il a trouvé un jeune qui rodait autour du grenier. Dès que ce dernier a aperçu le fils du vieux, il a pris la poudre d’escampette. Croyant que c’était un voleur, il l’a pourchassé jusqu’à un certain niveau et il s’est retourné.

C’est quand il est revenu au champ qu’il a su que son père était mort, il le cherchait pour lui donner le repas lorsqu’il a vu son corps sans vie à terre. Le jeune homme a appelé au secours, et presque tous les habitants du village se sont précipitamment rendus sur les lieux. Tout porte à croire que l’assassin s’est servi d’un gourdin pour assommer le vieux, parce qu’il était blessé au niveau de l’œil gauche et tout son visage était recouvert de sang », a indiqué Madiou Koulibaly, le président du district de Boullérè.

Après le constat des autorités locales et des services de sécurité, le corps de Thierno Abdoulaye Diallo a été rendu à sa famille. La gendarmerie a ouvert une enquête pour tenter d’en savoir plus sur la mort de l’imam de Bamba Missidè.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier