Lutte contre la drogue : plus de 2 tonnes de chanvre indien saisies par les services spéciaux

il y a 4 mois 191
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Deux tonnes et deux cent kilogrammes de chanvre indien viennent d’être saisis à la frontière guinéo-sierra léonaise par les services spéciaux à la présidence chargés de lutte contre la drogue et le crime organisé. Cette importante quantité de drogue a été présentée ce mercredi 12 janvier 2022 à la presse ainsi que les présumés auteurs.

D’après le commissaire Mohamed Mazo Mansaré, c’est sur la base des informations qu’une mission a quitté Conakry pour Forécariah le 10 janvier 2022 pour identifier, saisir et interpeller des présumés auteurs pour détention et trafic d’une quantité importante de drogue (cannabis).

Dans sa présentation, l’Officier de Police Judiciaire a rappelé que les perquisitions effectuées leur a permis de saisir dans la première case une importante quantité de cannabis disposée dans un sac en caoutchouc. «Dans la même case, se trouvait le nommé Bafodé Camara alias ‘’FBI’’ couché à même le sol. Dans la seconde chambre, se trouvait le nommé Mohamed Lamine Keita, à ses côtés, un sac dans lequel étaient disposées deux plaquettes de drogue (cannabis)», a-t-il expliqué.

Poursuivant, il a fait savoir que ces présumés auteurs à savoir Bafodé Camara alias ‘’FBI’’ et Mohamed Lamine Keita ont tous nié les faits. «Par contre, le premier a indiqué que la quantité saisie devant la case là où il était, appartiendrait à deux militaires dont il ignore leurs identités. Il a tout de même cité un certain Passia de nationalité sierra léonaise comme étant le propriétaire du colis. Quant au nommé Mohamed Lamine Keita, il a nié en bloc les faits qui lui sont reprochés et a déclaré qu’il est dans ce village pour des raisons de santé», explique l’OPJ.

Interrogés, ils ont tous présenté des excuses avant de demander leur relaxe afin qu’ils partent rechercher les vrais propriétaires de la drogue.

Lire l'article en entier