Littérature : l’ouvrage « les défis d’une justice transitionnelle » d’Augustin Mansaré dédicacé à Conakry

il y a 1 mois 146
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Augustin Mansaré, enseignant chercheur à l’université Général Lansana Conté de Sonfonia a dédicacé ce vendredi 03 décembre son œuvre littéraire intitulée « Les défis d’une justice transitionnelle », publié par la maison d’édition Ganndal.

Devant des invités venus assister à cette cérémonie qui a eu lieu dans la bibliothèque de l’Université général Lansana Conté de Sonfonia, l’auteur a livré ses motivations à produire un tel ouvrage.

« On a le droit de s’interroger sur la pertinence d’un processus d’une justice transitionnelle […] La Guinée a connue des situations depuis le 1er régime et qui se poursuivent, puisqu’il y a encore de victimes », a indiqué Augustin Mansaré, avant de revenir ensuite sur la composition de son œuvre de 145 pages.

« Cet ouvrage est structuré en 2 grandes parties. Il y a ce que j’ai appelé justification d’une justice transitionnelle en Guinée et l’esquisse d’un modèle d’une justice transitionnelle pour la Guinée. Ça peut vous paraître prétentieux, mais certains qui ont lu le livre ont dû comprendre la prudence dont j’ai essayé de faire preuve puisqu’on n’a pas le monopole de la vérité sur ce sujet-là. Il est très sensible c’est pourquoi d’ailleurs, dans les effets attendus de la justice transitionnelle je pense qu’il y a d’abord la réconciliation nationale, mais la réécriture ou l’écriture d’une histoire nationale parce qu’on n’en a pas aujourd’hui, nous avons une lecture contradictoire de notre passé. Donc il faut que l’Etat en fasse une priorité pour qu’on puisse avoir une histoire qui se rapproche de la réalité et qui serait acceptée par la majorité des guinéens. Il y a d’autres propositions que j’ai eues à faire dans le livre, vous allez vous en rendre compte », a-t-il ajouté.

Il faut noter qu’avec cet ouvrage, Augustin Mansaré est à son 3ème ouvrage littéraire.

Al Hassan Djigué

Lire l'article en entier