Levée du couvre-feu : les citoyens de Conakry s’expriment

il y a 1 mois 48
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Après avoir ordonné la suppression des barrages en Guinée à l’exception de ceux installés au niveau des frontières, le Comité National du Rassemblement pour le Développement vient d’annoncer la levée du couvre-feu.

La décision d’abroger cette mesure sanitaire est bien accueillie par bon nombre de citoyens, notamment les conducteurs de moto taxi qui se sont exprimés au micro de notre reporter, ce vendredi 22 octobre 2021.

“On avait beaucoup souffert à cause de ce couvre-feu. Les agents qui érigeaient les barrages nocturnes nous demandais de l’argent à tout moment, parfois ils confisquaient mêmes nos motos. À partir de maintenant nous pourrons circuler librement. Nous demandons seulement au Colonel Mamadi Doumbouya d’assurer notre protection parce qu’il y a assez de bandits à Conakry. Il y a d’ailleurs des gens qui nous déplacent pour aller nous agresser et récupérer nos engins. Beaucoup de nos amis ont été tués dans ces circonstances”, a relaté Moussa Bella Camara.

“Vraiment la levée du couvre-feu est une bonne chose. Nous sommes très contents de cet autre acte du colonel, parce que pendant le couvre-feu les agents ne respectaient pas l’heure établie par les autorités”, a renchéri un autre conducteur de moto taxi dans la zone de Nongo.

Harouna Touré un fonctionnaire rencontré dans un kiosque de la capitale pense que c’est le moment d’œuvrer, pour la cohésion sociale dans le pays.

“Ce n’est pas moi seul qui est ravi de cette levée du couvre-feu, c’est toute la population guinéenne qui se réjouit des actes posés par le Colonel Mamadi Doumbouya. C’est juste pour libérer les populations et tranquilliser leur esprit. La jeunesse doit tirer des leçons de ce jeune officier qui est au pouvoir aujourd’hui. Je pense que c’est le moment de nous orienter vers l’unité nationale.

Dieu nous a donnés un homme pour nous guider, afin que la Guinée bouge”, a-t-il rassuré.

Pour cet autre jeune qui a également voulu réagir à notre micro, c’est une bonne initiative si elle ne peut faciliter la résurgence de la pandémie du coronavirus.

“Si L’ANSS juge nécessaire en collaboration avec le gouvernement de lever le couvre-feu, là c’est une bonne chose. En ce qui concerne les rackets des policiers pendant la nuit, c’est évident parce qu’ils peuvent venir t’arrêter même si l’heure n’est pas arrivée”, a réagi Mamadou Saïdou Diallo.

“C’est une bonne décision dans la mesure où ça fait bouger certaines choses, surtout quand on voit que les travailleurs de nuit qui rentraient tôt peuvent maintenant travailler convenablement. C’est quelque chose qui sera profitable et pour ces derniers, mais aussi pour l’État en matière de recette”, a laissé entendre Abou Conté, au micro de mosaiqueguinee.com.

Hadja Kadé Barry

Lire l'article en entier