Les attributions et organisation du ministère de l’Information et de la Communication rendues publiques

il y a 4 mois 237
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya  a rendu publiques ce jeudi 20 janvier 2022 les attributions et organisation du ministère de l’Information et de la Communication, Lisez !

Mission et attributions

Article 1: le ministère l’Information et de la Communication a pour mission la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans les domaines de du ministère l’Information et de la Communication et d’en assurer le suivi.

A ce titre, il est particulièrement chargé d’élaborer les textes législatifs réglementaires relatifs à l’information et à la communication et de veiller à leur application,

– d’élaborer et de mettre en œuvre la stratégie de communication gouvernementale et d’en assurer le suivi

-de concevoir et de mettre œuvre la stratégie de promotion de l’image de marque branding pays

– de coordonner les activités des services de communication et de relations publiques des ministères

– d’élaborer des stratégies de développement de la presse écrite publique et de l’édition

– d’assurer la migration de l’analogique vers le numérique de la Radio et de la Télévision

– de créer un environnement technique et juridique favorable à la libre circulation des idées et des opinions pour tous les citoyens

 – de veiller à l’intégration, l’appropriation et à l’utilisation des technologies de l’Information et de la Communication

– d’assurer la coordination et de suivi des activités des médias du service public et de la publicité

– de veiller à la formation et au perfectionnement des personnels des médias des services publics et privés  dans les domaines de la communication, des technologies de l’information et de la publicité

– de promouvoir le genre et d’équité dans activités du département

– de délivrer des agréments d’implantation des agences de communication et publicité

– de délivrer des agréments d’implantation des sociétés de distribution d’image

– de délivrer des agréments et les certificats de conformité aux cahiers de charges pour l’implantation et l’exploitation des radios privées

– de signer les conventions d’établissement des radios et télévisions étrangères

-de veiller à l’application des accords de coopération en matière d’information, de communication et de publicité

-de prendre en compte la dimension environnementale dans les programmes et projet du département

-de participer aux rencontres nationales, sous régionales, régionales et internationales traitant des questions relatives aux domaines de l’information et de la communication

Chapitre 2 : Organisation

Article 2: pour accomplir sa mission,  le ministère de l’Information et de la Communication comprend : un secrétaire général,  un cabinet, des services d’appui,  des directions nationales, des services rattachés, des organismes publics autonomes, des programmes et des projets publics,  des services déconcentrés et des organes consultatifs.

Article 3 : le cabinet du ministre comprend : un chef de cabinet,  un conseiller principal, un conseiller juridique, un conseiller technique, un conseiller en charge de réforme et de développement des médias et de la publicité, un conseiller chargé de mission, un attaché de cabinet.

 Article 4 : les services d’appui sont :

L’Inspection générale, le Bureau de Stratégie et de Développement (BSD),  le service des affaires juridiques, la division des ressources humaines,  la division des affaires financières,  le contrôleur financier, la personne responsable de passation des marchés publics, le centre des ressources documentaires,  le service de modernisation des systèmes d’information, le service communication et relations publiques,  le service hygiène santé et sécurité, le service genre et équité,  le service accueil et information,  et  le secrétariat central.

Article 5 : les directions nationales sont: la direction nationale de la communication et des relations avec des médias privés, la direction nationale des services de diffusion

Article 6, les services rattachés sont

La Radio Télévision Guinéenne (RTG), le Quotidien national HOROYA, la radio rurale de Guinée, le centre de formation et de perfectionnement technique de l’information et de la communication

Article 7 : les organismes publics autonomes sont : l’agence guinéenne d’évaluation environnementale, l’agence guinéenne de la promotion de la technologie du bio digesteur

Article 7: les services rattachés sont : l’Office Guinéen de Publicité (OGP), l’Institut National de l’Audiovisuelle, l’Agence Guinéenne de Presse (AGP), le fonds d’appui au développement des médias

Article 8 : les programmes et projets publics sont : le programme de construction de station de la radio télévision régionale, le projet d’imprimerie de la presse, le projet de construction de la maison de la presse, le projet de transition de l’analogie au numérique de la radio et de la télévision nationale

Article 9 : les services déconcentrés sont:

Les directions régionales représentant des services du ministère

Article 10 les organes consultatifs sont :

-Le conseil consultatif des programmes des radios et des télévisions du service public, le cadre de concertation permanente entre la presse publique et la presse privée, le conseil de discipline.

 

Lire l'article en entier