Le président de NVC, Etienne Soropogui écrit au Colonel Mamadi Doumbouya

il y a 10 mois 90
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le 5 Septembre 2021, pendant que vous preniez vos  responsabilités devant l’histoire en faisant bouger les plaques tectoniques de notre pays, j’étais encore en détention sous le joug d’une dictature exécrable. Je n’avais aucune idée de ma date de sortie de cette forteresse devenue un goulag pour les hommes de conscience, une prison au sommet d’un système oppressif et de terreur qui avait fini par étouffer le peuple dans son entièreté.
En réalité je commençais à trouver mes aises en ces lieux, pourtant si inhospitalièr, et aussi curieux que cela puisse paraître, je n’avais aucune intention d’en sortir, en tout cas, pas dans le contexte d’avant le 5 Septembre 2021. Lire la suite

Lire l'article en entier