Le manager de Binta Laly Sow parle : « il n’y a aucun contentieux… »

il y a 1 mois 65
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La reprise de la chanson fétiche « Bouloun ndjouri» de la diva Binta Laly Sow par Manamba, fille de la legende Mory Kanté, virtuose de la kora et auteur du titre planétaire « yèkè yèkè » fait couler actuellement beaucoup d’encre et de salive.

Manamba et Binta Laly…

C’est à moi de faire la plainte mais je vous dis qu’il n’y a pas de contentieux. C’est à moi de porter plainte, si je ne le fais pas, cela veut dire qu’il n’y a pas de contentieux. C’est juste une mésentente. Si le réalisateur avait pris les images de Binta Laly, il n’y aurait pas eu de polémique

Rencontré à Tombolia par notre rédaction, Mamadou Maz Diallo, le manager de Binta Laly a bien voulu expliquer les dessous de cette affaire.

« Pendant le projet d’accompagnement ‘Un toit pour Binta Laly’, Soul Bang’s [époux de Manamba Kanté] s’est impliqué. Donc, il s’est familiarisé avec le  groupe de Binta Laly. C’est ainsi qu’il a décidé d’interpréter le morceau de Binta  Laly. C’est dans cet esprit qu’il l’a fait ».  Et de poursuivre: « il ne nous a pas consultés pour le démarrage du projet. C’est quand ils sont rentrés au studio et ont fini de produire le clip qu’il est venu nous rencontrer. Ce jour, nous étions à la résidence 2000, on était à une organisation des femmes de la RTG. Il (Soul Bang’s) nous a informés comme quoi sa femme a interprété une chanson de Binta Laly mais il a promis de venir prendre les images de Néné Binta pour insérer. Le réalisateur n’est pas venu. Ils ont diffusé le clip. Donc quand ils interviewent Nènè Binta, elle dira qu’elle ne sait pas ».

Par ailleurs, il rassure par la même occasion qu’il n’y a aucun contentieux face à cette situation, mais comme prescrit par le droit de l’auteur, une redevance sera versée à l’auteur sans négociation.

« C’est à moi de faire la plainte mais je vous dis qu’il n’y a pas de contentieux. C’est à moi de porter plainte, si je ne le fais pas, cela veut dire qu’il n’y a pas de contentieux. C’est juste une mésentente. Si le réalisateur avait pris les images de Binta Laly, il n’y aurait pas eu de polémique. Soul Bang’s est assez mûr pour ça, il sait bien que quand tu adaptes la musique de quelqu’un et que tu lances commercialement, il y a des retombées. La répartition doit être claire: le droit de l’alphabet, le droit de l’arrangeur et le droit de l’auteur. Il viendra pour payer les droits à Binta Laly », a conclu le porte-parole de Binta Laly Sow en attendant l’évolution des ventes du titre «Bhouloun ndjouri» repris.

Mariame Mayi Cissé 

622739555

L’article Le manager de Binta Laly Sow parle : « il n’y a aucun contentieux… » est apparu en premier sur Mediaguinee.org.

Lire l'article en entier