Le Burkina Faso déstabilisé par les violences jihadistes

il y a 4 mois 102
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Au Burkina Faso, depuis 2015, les attaques de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda et à l'organisation État islamique ont fait plus de 2 000 morts, civils et militaires, et contraint 1,5 million de personnes à fuir leur foyer. Ces derniers mois, une partie de l’armée n'a cessé de contester la stratégie et les moyens mis en place par le gouvernement pour lutter contre le terrorisme islamiste. Chronologie d’une crise sécuritaire qui a embrasé le pays sahélien.
Lire l'article en entier