Labé : un jeune arrêté pour tentative de viol sur une fille de 8 ans

il y a 1 mois 177
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Alors que l’indignation suscitée par le viol et le meurtre d’une fillette de trois ans à Dianyabhè n’a pas encore baissé, une tentative de viol est signalée dans un autre quartier de Labé. C’est un jeune homme de 25 ans qui aurait tenté de violer une fille de huit ans, au quartier Mairie. Il a été arrêté par des habitants de la localité et conduit au commissariat central de Labé, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Selon les explications de l’auteure de cette tentative de viol, c’est dans la journée du dimanche, 28 novembre 2021, que l’acte s’est passé. Le jeune homme aurait profité de l’absence de ses parents pour tenter d’abuser d’elle. Et c’est l’intervention de sa cousine, également âgée de huit ans, qui l’aurait sauvée. « J’étais dans la cuisine en train de mettre le café que j’ai chauffé dans le thermos, lorsque j’ai vu le jeune derrière moi. Sans même me dire un mot, il a pris ma main et m’a emmenée dans les toilettes. Il m’a dit d’enlever mon caleçon, j’ai refusé. Je lui ai dit de me laisser, car j’ai des travaux à faire.

Il a insisté et a fait descendre mon caleçon jusqu’aux genoux pour tenter d’envoyer sa main entre mes jambes. C’est ainsi que j’ai crié et la fille de mon oncle, qui a le même âge que moi, est venue. Elle a trouvé que la porte des toilettes était fermée et que je pleurais à l’intérieur. Lorsqu’elle a demandé ce qui n’allait pas, le jeune a répondu qu’il m’avait demandé de lui envoyer une bouilloire dans les toilettes. Ce qui était faux, parce que c’est dans la cuisine qu’il m’a trouvée. Et c’est lorsque ma cousine est partie informer ma mère de ce qui se passait que le jeune est sorti pour s’enfuir », a expliqué la jeune élève.

Pour la mère de la victime, qui n’était pas à la maison au moment des faits, ce fut un grand soulagement de savoir que le violeur n’a pas réussi à aller au bout de son action. Mais elle pense que ce jeune en liberté serait une grave erreur. C’est pourquoi, la dame a décidé d’aller exposer cette situation dans un café situé tout près de sa maison. Ce qui a permis l’arrestation de l’auteur présumé de cette tentative de viol.

« Je suis partie au kiosque qui est collé à notre maison, où plusieurs personnes se rencontrent, pour expliquer au gérant et à ces clients ce qui est arrivé à ma fille. Ces derniers ont dit à ma fille de rester vigilante, puisqu’elle peut reconnaître le jeune qui a tenté de la violer, et de dénoncer dès qu’elle le verrait. Et quelque temps après, le jeune en question est arrivé sur les lieux. Aussitôt, ma fille l’a reconnu et l’a dénoncé. C’est ainsi que les jeunes qui étaient là-bas l’ont arrêté et l’ont envoyé au commissariat central », a-t-elle indiqué.

Elle ajoute que le jeune en question était venu chez elle la veille pour lui demander un service. « Hier (samedi) soir, ce jeune était venu chez moi pour me demander de le laisser passer la nuit chez moi. Il a dit qu’il vient d’un long voyage, qu’il était de passage, et ne connaissait personne à Labé. Je lui ai répondu que je n’avais pas de place pour lui, parce que nous n’avons que deux chambres : une pour mon mari et moi et la seconde pour mes trois enfants. Et puis, je ne pouvais pas héberger quelqu’un que je ne connais pas alors que mon mari n’est pas là.

Je lui ai donné à manger et il est parti. Et aujourd’hui, on me dit qu’il est transporteur de bagages au marché central de Labé et qu’il vient souvent dans ce café », a dit la mère de la victime, avant d’interpeller la justice. « Nous réclamons auprès de tous les services compétents que justice soit faite dans cette affaire. Parce que si maintenant tu ne peux pas laisser ton enfant à la maison même pour aller chez ton voisin, ça devient vraiment inquiétant ».

Vendredi dernier, une fille de trois ans a été violée et tuée, à Dianyabhè, dans la ville de Labé. Plusieurs jeunes, supposés avoir un lien avec ce double crime ont été arrêtés par des habitants du quartier et mis à la disposition de la police.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier