La junte interdit les manifs : « Mamadi Doumbouya, c’est le dictateur, si on le laisse faire il fera pire que Sékou Touré » (Monénembo)

il y a 1 mois 194
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La décision interdisant toutes manifestations sur la voie publique pendant cette période transitoire fait polémique au sein de l’opinion nationale.

Si quelques-uns estiment qu’il n’est nullement opportun de procéder à une quelconque protestation avant les préparatifs des élections comme l’exige le Comité National du Rassemblement et pour le Développement, le célèbre écrivain et romancier guinéen tient au respect des principes fondamentaux d’un système démocratique.

Thierno Saïdou Diallo connu sous le pseudo Tierno Monénembo dans le monde littéraire voit de près ce qui pourrait advenir. Pour lui, il appartient au peuple de Guinée de soutenir ou de critiquer en toute liberté, le pouvoir en place.

« Depuis le début Mamadi Doumbouya est dans l’illégalité totale. C’est le dictateur, les guinéens doivent bien le savoir et si on le laisse faire il fera pire que Sékou Touré.
Il est temps de faire front et d’arrêter ses dérives. Il se prend pour le propriétaire de la Guinée, il ne l’est pas. Le droit de manifester est là. Ce n’est pas Mamadi Doumbouya qui est souverain, c’est le peuple de Guinée ! Le peuple a droit d’exprimer sa colère à tout moment », a-t-il martelé dans une interview accordée à notre rédaction ce week-end.

Hadja Kadé Barry

Lire l'article en entier