La Guinée signe un contrat d’achat d’énergie avec la Côte d’Ivoire

il y a 1 mois 39
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

La Guinée et la Côte d’Ivoire ont signé, ce mardi 30 novembre 2021, un contrat d’achat d’énergie qui permettra à EDG d’alimenter la capitale de la région forestière en électricité en qualité et en quantité suffisante. Ce qui constitue une bonne nouvelle pour les populations de N’Zérékoré qui vont sortir de l’obscurité et permettra aussi d’améliorer les conditions de vie des citoyens de cette zone.

Il faut préciser que ce contrat d’achat d’électricité a été discuté avec les sociétés d’électricité de la Côte d’Ivoire (CI Energies et CIE) durant plusieurs mois. Ainsi, s’est engagée à mettre à la disposition de l’Etat guinéen, représenté, lors des discussions, par la société Electricité de Guinée (EDG) un volume de 11 megawatts pour améliorer la demande énergétique de la ville de N’Zérékoré.

Il est important de savoir que 2019, les deux pays ont multiplié les discussions pour aboutir à la signature de ce contrat stratégique. Du côté guinéen, il y a eu une forte mobilisation à travers un représentant du ministère de l’Energie et de l’Hydraulique et des hydrocarbures sous la conduite du Directeur Général de l’EDG S.A, M. Bangaly MATY qui n’a pas hésité à rappeler qu’au-delà des potentialités énergétiques de la Guinée, cette signature démontre de la fructueuse collaboration fraternelle qui unie nos différents pays en général et avec pour objectif pour le Gouvernement guinéen en particulier, de fournir aux populations guinéennes plus d’énergie, de qualité, tout veillant au respect des engagements de chaque partie prenante.

Ce projet qui s’inscrit dans la promotion d’un marché régional de l’énergie en vue de l’optimisation des ressources de l’énergie et de leur distribution en Afrique de l’Ouest, est réalisé dans le cadre d’un partenariat public-public entre les quatre pays impliqués pour sa réalisation. Et ce, conformément à l’acte additionnel de la 33e session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernements de la CEDEAO relative à la stratégie de mise en œuvre des lignes de transport de l’EEEOA.

Enfin, l’air satisfait, le ministre ivoirien, M. Thomas CAMARA dira que “grâce au projet CLSG, nous sommes en mesure d’exporter vers l’Ouest de la Côte d’Ivoire et à la suite, nous activerons le disjoncteur pour vendre l’électricité à la Guinée à la grande satisfaction de tous”.

Ainsi, avec la concrétisation de ce projet, la Guinée aura nettement amélioré la demande énergétique dans cette ville du Sud dénommée la ville de Zaly. Vivement la coopération sud-sud pour le bonheur des peuples.

Lire l'article en entier