La gouverneure de Conakry alerte : « assainir chez soi et aux alentours, c’est pour la santé des populations »

il y a 1 semaine 120
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Comme annoncé par les autorités guinéennes, l’opération d’assainissement de la ville de Conakry a été effectivement lancée ce samedi, 06 août 2022. Cette initiative, qui consiste à débarrasser la ville des tas d’immondices, a été largement suivie dans la commune de Kaloum où presque toutes les activités ont été arrêtées durant toute la matinée. La gouverneure de Conakry et tout son staff, le maire de la commune et l’ensemble des conseillers et agents de sécurité se sont tous déployés sur le terrain pour donner l’exemple. La Générale M’Mah Hawa Sylla alerte sur l’intérêt pour les populations d’assainir leur cadre de vie, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans la commune de Kaloum, la gouverneure de la ville de Conakry en compagnie de plusieurs cadres de son service ainsi que l’ensemble des conseillers commerciaux ont pris d’assaut les rues et autres espaces publics pour le démarrage des travaux d’assainissement. Des gardes communaux, des militaires, des gendarmes et plusieurs autres acteurs de l’assainissement ont pris part à cette opération d’assainissement.

Devant la mairie de Kaloum où le premier coup de balai a été donné, c’est le maire Gassim Soumah qui a dirigé les travaux avant de faire une tournée dans différents quartiers du centre administratif. Parlant de cette campagne d’assainissement, il dira que sans la propreté, les problèmes de santé demeureront.

Gassim Soumah, maire de la commune de Kaloum

« Par le passé, partout où vous passez, la ville est sale. Pour régler ce problème, le président de la République a récemment instruit tous les membres du gouvernement en plein conseil de ministres d’aller sur le terrain pour assainir la ville. Ça a donné un résultat. Maintenant, pourquoi ne pas continuer sur cette lancée pour pérenniser cette opération d’assainissement en mettant en place les dispositions nécessaires ? Aujourd’hui donc, vous avez vu, toutes les mesures ont été prises pour le lancement officiel des travaux d’assainissement de la ville de Conakry. Nous par exemple au niveau de la commune de Kaloum, nous sommes tous sortis pour aller sur le terrain… On va construire des hôpitaux, former des médecins. Mais si on ne s’occupe pas de la propreté de notre ville, soyez sûr, le problème de santé publique restera toujours sans solution. Je demande donc à tous les citoyens de Kaloum de faire de l’assainissement une priorité. En ce qui concerne la mairie de Kaloum, nous ferons de notre mieux en relation avec tous les acteurs de l’assainissement pour que cette initiative soit profitable à tous ».

La gouverneure de Conakry, Générale M’Mah Hawa Sylla, a entamé les travaux d’assainissement chez elle puis chez ses voisins en compagnie de ses collaborateurs et de plusieurs autres femmes vendeuses. Ensuite, elle a sillonné plusieurs points noirs réputés de la commune de Kaloum. Pour elle, cette opération d’assainissement consiste à encourager tout le monde à s’approprier de cette initiative du Président de la transition.

 

« La journée d’assainissement de ce samedi consiste non seulement à assainir la ville de Conakry mais aussi et surtout à donner le courage à tous les citoyens de s’approprier de la chose pour contribuer à l’amélioration de la santé publique. Parce que, l’assainissement ne se fait pas pour une autorité, ni pour l’Etat. L’assainissement se fait pour tout le monde. Chacun fait pour soi. A cette occasion je demande à toutes les populations de la ville de Conakry et périphéries d’adhérer à l’idée du Chef de l’Etat qui consiste à rendre propre la ville de Conakry. Les ordures ne doivent pas être les voisins de l’homme. Assainir chez soi et aux alentours, c’est pour la santé des populations », a-t-elle laissé entendre.

Abdoulaye Savané, coordinateur général de l’ANASP-Kaloum

Une activité qui réjouit Abdoulaye Savané, coordinateur général de l’Agence Nationale pour l’Assainissement et la Salubrité Publique (ANASP) au compte de la commune de Kaloum. « J’ai aujourd’hui un sentiment de joie et de réconfort moral par rapport à la tenue de cette journée d’assainissement de la ville de Conakry. Au jour d’aujourd’hui, si vous voyez que cette journée d’assainissement a été lancée, c’est pour renforcer les capacités des acteurs de l’assainissement sur le terrain en général et en particulier l’agence nationale pour l’assainissement et la salubrité publique. N’oubliez pas aussi que l’ANASP est le point focal pour l’assainissement de la ville de Conakry. Donc, le lancement de cette journée d’assainissement, c’est pour moraliser les populations sur la gestion des ordures. Quand on sait que les saletés sont nos ennemies et qu’il faut nécessairement combattre les déchets, tout le monde va comprendre que l’assainissement est un travail noble et appréciable. Je pense que si tout le monde est bien informé et sensibilisé sur la nécessité de rendre propre notre ville, cette opération engagée aura des impacts positifs sur la cité de l’ensemble des citoyens. Celui qui veut la santé de sa population se bat en matière de gestion de déchets solides », a déclaré Abdoulaye Savané.

Mamadou Laafa Sow pour Guineematin.com

Tél. : 622919225

L’article La gouverneure de Conakry alerte : « assainir chez soi et aux alentours, c’est pour la santé des populations » est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier