La diaspora guinéenne doit s’unir, pas autour d’un homme mais plutôt autour du FNDT pour… (Tribune)

il y a 1 mois 118
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Réponse à un frère de la Diaspora guinéenne qui pense que le lancement international du FNDT au Maroc á Rabah est du « cinéma » et que le FNDT est un mouvement « démagogique » que les « autorités de la transition n’ont pas demandé sa création.. »
..
Mon cher frère,

Quel cinéma ? Pour nous, c’est cet engagement patriotique pour notre pays qui nous a manqué pendant ces 64 ans dont tu parles.

Effet, nous avons passé le plus de notre temps á combattre de l’intérieur et de l’extérieur notre République au lieu de la Défendre.

Oui, tu as raison. Aucune autorité de la Transition n’a demandé de créer le #FNDT. Il a été crée par mon appel public aux guinéens au lendemain du retrait officiel du RPG au processus des assises nationales pour rejoindre le G58-FDC dans l’opposition contre le CNRD qui n’est pas un parti politique au pouvoir et qui n’a pas d’expérience politique pour gérer une opposition politique hétéroclite forte comme celle qui s’est coalisée pour vouloir organisé la marche violente du 23 Juin 2022.

Nous avons vu la nécessité absolue de créer le #FNDT pour équilibrer le débat public et éviter á notre pays ce qui lui est arrivé en 2009 lorsque les politiques et sociétés civiles ont coalisé sans contre- pouvoirs politique et sociale contre les militaires du CNDD puis manipuler á outrance l’opinion Nationale et Internationale pour stopper au 28 Septembre 2009 et au 3 Décembre 2009 les réformes engagées par le jeune capitaine Moussa Dadis Camara et le CNDD puis salir l’image de notre pays tout en nous opposant les uns contre les autres pendant les 11 ans de règne de Alpha Condé avec plus 700 manifestations et contre manifestants de rue á élan ethnique au détriment de la République cosmopolite unifiée de Guinée dans sa diversité.

Ce scenario n’ont souhaité ne doit pas arriver au colonel Mamadi Doumbouya et au CNRD en 2022 car il nous faut tirer les leçons du passé pour mieux construire le futur de notre nation. Cela en Guinée mais aussi á l’étranger. En créant l’unité des guinéens pour faire la promotion internationale de notre pays, nous favorisons l’unité á l’intérieur du pays.

En vérité, combien de leaders politiques et activistes guinéens avec des moyens colossaux ont fait le tour de l’Afrique de l’ Ouest et du monde pour défendre le coup d’Etat du 5 Septembre 2021 et cette Transition au nom de leur organisation de Septembre à Décembre 2021 à Décembre 2021 avant la création de la CRIEF, la mise en place du CNT et le début de la Récupération des domaines de l’Etat ?

Ces leaders, activistes et organisations sont ils aussi démagogues que les membres du FNDT ?

N’eut été le démarrage du projet de récupération des biens de l’Etat, la création de la CRIEF et la nomination du président du CNSOC á la tête du CNT, la mise en prison des ténors du RPG impliqués dans la gabegie financière, ces leaders et leurs organisations seraient encore entrain de défendre cette transition plus que le FNDT aujourd’hui dans l’espoir de négocier avec les autorités de la transition une impunité. La priorité de tout Guinéen non partisan en ce moment précis de notre histoire de nation doit être la défense de cette transition importante .

Tous ceux qui pensent comme nous sont la bienvenue au FNDT qui deviendra après la transition un Front permanent pour la Défense de la République pour stabiliser durablement notre pays en tant mouvement citoyen pour Défendre l’image et l’unité des fils de notre pays généralement noircie par nos positions partisanes politiques et ethniques différentes qui nous empêchent de faire des efforts d’ouverture envers l’autre que nous jugeons diffèrent. Dans tout pays normal, il doit y avoir des domaines de consensus national autour d’un agenda national commun et des domaines de positions partisanes pendant les périodes électorales uniquement.

Malheureusement, en Guinée, tout est partisan et cloisonné et pendant tout le temps y compris l’administration publique. Et finalement, la République neutre est appauvrie et abandonnée á elle même puis l’Etat est affaibli au profit des individus puissants et influents á cause du nombre de membres de leur communauté qui le soutiennent politiquement ou socialement ou á cause de leur enrichissement illicite impuni.

Ces leaders au pied d’argile et haute capacité de manipulation deviennent généralement plus forts que la République et se garantissent une impunité permanente en toute chose et la justice devient leur chiffon. Cela doit s’arrêter après 64 ans d’indépendance mon cher frère á condition que chaque citoyen prend sa responsabilité.

C’est pourquoi, Mon Devoir, Ma Patrie doit être notre vocation patriotique dans un esprit d’égalité de chance pour tous si nous voulons que notre pays change durablement.

Nous ne devons pas être au service des hommes seulement quelque soit leur importance pour nous mais plutôt au service de la République quelque soit les conséquences pour nous.

Keamou Bogola HABA

CoordinateurNational du FNDT

Lire l'article en entier