L’Harmattan Guinée présente le livre « Rêves et désillusions du retour au pays natal » de Mahamadou Doukouré 

il y a 1 mois 58
CONTACTEZ info@lekaloum.com

« Rêves et désillusions du retour au pays natal ». C’est le titre d’une œuvre autobiographique de 296 pages rédigée par Mahamadou Doukouré et présentée au public ce samedi 23 octobre 2021, à Conakry. C’était en présence de nombreux invités, dont l’ancien Premier ministre Ahmed Tidiane Souaré.

L’ouvrage, compartimenté  en plusieurs parties, expose notamment les formations scolaires de l’auteur, son séjour à l’étranger, son retour au pays natal et son retour en France.

Dans sa présentation sommaire, Mahamadou Doukouré a indiqué qu’après son admission au Baccalauréat en Mathématiques au Lycée classique de Donka en 1968, la Révolution populaire d’alors a voulu lui imposer son devenir, en l’orientant à l’Université Julius Nyerere de Kankan.

Après de nombreuses tentatives de ne pas s’y rendre, Mahamadou Doukouré finit par poser sa valise à Kankan où il ne passera qu’un an. Il profitera des vacances pour prendre un bateau pour se rendre à Bamako. Puis, le destin le mènera en Côte. Ensuite, au Sénégal avant de revenir en Côte d’Ivoire où il va prêter ses services à deux écoles privées.

Cela, dit-il, lui permettra de se faire assez d’argent pouvant lui financer ses études au moins pour une année en France, après quatre années passées hors de son pays. Il arrive en 1972 où il tentera de rattraper le temps perdu. Cela le conduira au doctorat au Centre national de la recherche scientifique qui le présentera à l’Université scientifique et médicale et à l’Institut national polytechnique de Grenoble.

Un jour, il prend le risque de rentrer au pays pour servir son pays, mais aussi voir sa maman. Ce trajet particulièrement flexueux, sera jalonné de risques, d’espoir et de désespérance. Puisqu’à sa descente d’avion à Conakry, il est maintenu dans une pièce avant d’être conduit au ministère de l’Intérieur où il sera soumis à un interrogatoire à l’issue duquel il lui est notifié qu’il peut rentrer librement.

Mahamadou Doukouré est ancien ingénieur à l’usine d’alumine de Friguia et ancien conseiller technique au ministère des Mines et de la Géologie.

Lire l'article en entier