Kindia : le colloque national des femmes entrepreneures en milieu rural lancé

il y a 1 mois 97
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]


C’est sous le haut patronage du ministère de l’agriculture et de l’élevage que la première édition du colloque national des femmes entrepreneures en milieu rural a été lancée ce jeudi 25 mai 2022 dans la commune urbaine de Kindia. Le Thème choisi cette année est   » comment promouvoir et industrialiser les produits locaux ? ».
Cette rencontre d’échange et de partage d’expérience est organisée par le site actualitefeminine.com et ses partenaires notamment les Amazones de la presse guinéenne, Future Team Guinée, Women Hope Guinée. Durant deux jours allant du 26 au 27 mai 2022, ces femmes entrepreneures issues des huit régions administratives de la Guinée échangeront sur l’entrepreneuriat féminin en milieu rural. L’initiative vise à contribuer à l’épanouissement des femmes guinéennes en général et celles vivant en milieu rural en particulier.
Dans son discours, Hassatou Lamarana Bah directrice de publication du site actualitefeminine.com et coordinatrice du colloque national des femmes entrepreneures en milieu rural a expliqué le motif de l’organisation.
« C’est à l’issue d’un constat à travers le site actualitefeminine.com qui déjà fait la promotion de la femme surtout celle vivant en milieu rural et à travers nos articles avec les femmes à l’intérieur du pays nous avons compris qu’elles rencontrent assez de difficultés. Au lieu de se limiter à faire des reportages et des interviews avec elles on s’est dit pourquoi ne pas aller au-delà, créer cet espace d’échange d’où l’initiative du colloque national des femmes entrepreneures en milieu rural dont l’objectif est de réunir les femmes entrepreneures vivant en milieu rural pour échanger sur leurs difficultés, sur l’entrepreneuriat féminin», explique-t-elle.


Interrogée sur les attentes à l’issue de cette rencontre d’échange et de partage d’expérience et de réseautage entre les femmes entrepreneures et les acteurs invités à cet effet, Hassatou lamarana Bah précise:   « Nous envisageons mettre en place le mécanisme pour que les grandes personnalités du pays portent le textile guinéen lors des grandes rencontres nationales et internationales, mettre en place une politique nationale pour la promotion des aliments locaux dans nos grands hôtels et restaurants du pays, en valoriser les marques corporelles Bio made in Guinea » notifie-t-elle.
Cette première édition a connu l’accompagnement de ITC/INTEGRA, VISTA-GUI, ENABEL et Crédit Rural de Guinée. Prenant part à cette rencontre, Barry Mohamed Lamarana point focal de programme ITC/INTEGRA pour la région de Kindia et Représentant de madame la coordinatrice de programme ITC en Guinée a exprimé ses sentiments  « je tiens à féliciter l’initiatrice de ce colloque et son comité d’organisation de la bonne disposition prise pour la réussite de cet événement. Soutenir ce colloque, est important pour le programme ITC/INTÉGRA. Sous le volet INTEGRA, soutenir cette initiative des jeunes démontre que c’est possible de réussir en Guinée», indique-t-il.


De son côté le gouverneur de la région administrative de Kindia général Ibrahima Khalil Condé a tout d’abord exprimé sa satisfaction pour le choix porté sur sa juridiction avant de réitérer l’engagement des nouvelles autorités à œuvrer pour l’épanouissement des femmes guinéennes.
« Lors de la célébration du 08 mars 2022, fête anniversaire des droits des femmes le président la cérémonie, colonel Mamady Doumbouya président de la transition avait promis aux femmes de Guinée à travers le ministère en charge de la promotion féminine et de l’enfance, d’accompagner l’autonomisation des femmes en appuyant financièrement 300 groupements féminins. J’invite donc toutes et tous à une réflexion productive en vue de proposer une approche pragmatique pouvant booster l’entrepreneuriat féminin en milieu rural», dit-il avant de lancer officiellement le colloque.


Les organisateurs de ce colloque, espèrent que cette activité aura un impact positif sur l’amélioration des conditions de travail des femmes entrepreneures en milieu rural. Pour pérenniser les recommandations issues de cet évènement, le comité d’organisation mettra en place une commission afin d’assurer le suivi du mémorandum durant trois mois auprès des acteurs concernés.

Kalenews

Lire l'article en entier