Kankan : une des 15 personnes interpellées à cause du lynchage de Abou Cherif meurt en prison

il y a 1 mois 193
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

C’est une information que nous venons d’apprendre.

L’une des 15 personnes interpellées suite au lynchage du jeune Abou Cherif dans la cour de la justice de paix de Mandiana, vient de rendre l’âme.

Selon nos premières informations, sa mort serait due au coups qu’il aurait reçu de la part des agents de sécurité lors son arrestation.

Contacté, le procureur de la République près le tribunal de première instance de Kankan n’a pas voulu se prêter à nos questions, pour le moment.

Nous y reviendrons !

Cheick Mamady Condé, correspondant régional demosaiqueguinee.comà Kankan

Lire l'article en entier