Kankan : un effondrement de murs dans une école fait 6 blessés

il y a 8 mois 243
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Les faits se sont produits hier, dimanche 17 octobre 2021, à l’école primaire de Salamani, dans la commune urbaine Kankan. Le personnel enseignant de ladite école et quelques parents d’élèves étaient en réunion quand les murs de la classe qui abritait la rencontre se sont affaissés. Aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée, six (6) personnes y ont été blessées.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, c’est aux environs de 9 heures que ces murs se sont effondrés. Les enseignants et les parents d’élèves étaient pleine discussion lorsque subitement une détonation a mis terme aux échanges.

« C’est aux environs de 9 heures que ce malheureux incident est arrivé. Puisque la date de l’ouverture des classes a été planifiée, nous sommes venus ce matin en réunion préparatoire. Donc, c’est dans ça qu’on est resté, tout d’un coup on a entendu un bruit. Mais, c’était comme une bombe qui est tombé sur notre direction. Et, malheureusement, il y a trois de mes enseignants qui sont grièvement blessés. Moi, je suis légèrement blessé, il y a une autre qui est légèrement blessé aussi et un parent d’élèves aussi grièvement blessé. Ce qu’il faut dire, c’est que notre école ne répond pas aux normes pour recevoir le personnel enseignant et les élèves. Parce que c’est un établissement qui existe depuis 1956 et n’a jamais été rénovée », a indiqué Ibrahima Djènè Kaba, le directeur de l’école primaire de Salamani.

Ayant appris cette triste nouvelle, le maire de la commune urbaine de Kankan, Mory Kolofon Diakité, s’est rendu sur les lieux pour réconforter les victimes.

« Vous avez vu que c’est un accident. Donc, je prie Dieu que les victimes se rétablissent vite. J’avais déjà dit que cette année, la priorité va être donnée aux centres de santé et aux écoles. Nous avons constaté que l’état de ces infrastructures est déplorable », a dit Mory Kolofon Diakité.

A noter que les blessés de cet effondrement ont été évacués à l’hôpital régional de Faranah pour des soins.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier