Kalinko/Dinguiraye : la femme qui a jeté son nouveau-né le week-end dernier retrouvée et déférée (S/P)

il y a 1 mois 128
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le week-end dernier dans le secteur de Loufa missidè relevant de la commune rurale de Kalinko, préfecture de Dinguiraye, un nouveau-né de sexe féminin a été retrouvé en pleine brousse. Le bébé appartient à Maïmouna Barry, mariée, mais, en séparation de corps avec son mari pour lequel elle avait fait cinq (5) enfants.

Elle aurait décidé de quitter son époux au profit de son concubin du nom de Mamadou Sèlè Barry pour lequel elle a fait deux enfant dont le premier n’a survécu.

«Quand elle a contracté cette deuxième grossesse au village, pour se cacher de ses parents, elle a pris la fuite pour Conakry où elle est restée jusqu’à son accouchement. Quand elle a appelé son concubin pour solliciter le retour au village, celui-ci lui a répondu que c’est très honteux de rentrer avec l’enfant au village que sinon, les parents diront qu’ils ont récidivé. Ainsi, arrivée à la rentrée du village, la femme est passée déposer l’enfant en brousse pour rentrer tranquillement au village. De passage aux environs de 22 heures, un homme a entendu les pleures d’un nouveau-né dans les broussailles. Il est allé chercher un témoin et sont venu prendre l’enfant qui recevait déjà des piqûres de fourmis pour l’amener au village », relate François Haba le sous-préfet de Kalinko contacté au téléphone par notre rédaction dans la soirée du jeudi 26 mai 2022.

Suite à des enquêtes menées, Maïmouna Barry a fini par être retrouvée et déposée le jeudi 26 mai à la gendarmerie de Dinguiraye pour être entendu selon le sous-préfet.

Son concubin Mamadou Sèlè Barry serait quant à lui en fuite.

Mosaiqueguinee.com

Articles similaires

Lire l'article en entier