Jacques Gbonimy: « le CNRD est en train d’évoluer sans tenir compte de l’existence des partis politiques »

il y a 1 mois 236
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Des leaders politiques guinéens dénoncent le manque de dialogue entre la classe et le CNRD.

Dans un entretien qu’il a accordé à mosaiqueguinee.com, le président du parti UPG, Jacques Gbonimy dit constater qu’à part les actes où le CNRD donne des informations ou des ordres à exécuter, aucune initiative de collaboration avec les politiques n’a vu le jour entre les deux entités depuis le 5 septembre.

« Après la prise du pouvoir par l’armée, on a constaté un début de dialogue avec les acteurs politiques, en invitant l’ensemble des acteurs à une concertation au palais. Cette concertation est bien sûr différente d’un dialogue entre les partis. Pourtant, le président du CNRD dans son premier discours, avait dit qu’il va faire une transition inclusive avec un gouvernement de transition. Mais par la suite, dans la composition du gouvernement, on a remarqué qu’aucun parti n’a été consulté. Mais cela n’est pas grave car l’objectif des partis, c’est l’organisation d’une transition raisonnable par rapport au délai et des élections dans la transparence et l’équité et la mise en place des institutions qui pourront gérer notre pays après la transition. Cela ne peut se faire qu’avec un dialogue franc avec les acteurs. Nous avons vu que le CNRD est en train d’évoluer, dans la mise en place des organes de la transition et dans les grandes décisions, sans tenir compte de l’existence des partis politiques. La preuve, c’est que nous n’avons pas encore l’écho qu’un leader de partis ou responsable d’une alliance politique a été reçu par le CNRD. Nous pensons que la transition étant un moyen de mettre en place de bonnes institutions pour le pays, elle doit se faire avec les acteurs politiques et sociaux. Aujourd’hui, aucun dialogue n’existe avec le CNRD si ce n’est pas les actes où on donne des informations ou des ordres à exécuter, rien n’est encore fait dans le sens d’un dialogue franc entre le CNRD et les acteurs politiques», a-t-il lancé.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier