Insalubrité à Kankan : quand citoyens et élus locaux se rejettent la responsabilité

il y a 1 mois 86
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Considérée autrefois comme un havre de salubrité, la commune urbaine de Kankan fait face de nos jours à une insalubrité qui préoccupe les populations. Les ordures ménagères jonchent les abords des rues, notamment à l’occasion de cette saison pluvieuse. Les citoyens pointent du doigt l’obstruction des canaux d’évacuation des eaux usées et l’incapacité des autorités municipales à jouer son rôle.

La mairie se défend et accuse l’incivisme ambiant, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Les citoyens de Kankan sont mécontents de l’image de leur ville où l’insalubrité gagne du terrain.

Noumoukè Doumbouya, citoyen

Rencontré au quartier Salamani, Noumoukè Doumbouya accuse le maire d’être à la base de cette situation. « Les caniveaux sont bouchés depuis la saison sèche. Le maire, au lieu de les curer avant cette saison hivernale, il est resté dans son bureau. Maintenant, dès qu’une petite pluie tombe, les routes sont coupées et les ordures se retrouvent dans les rues comme si nous n’avons pas de mairie ici. Le maire doit prévenir au lieu de guérir », a-t-il lancé.

Au centre-ville, les commerçants n’attendent pas l’appui de la mairie pour curer les caniveaux se trouvant devant leurs magasins. Pour éviter tout envahissement par les eaux de ruissellement, ils sont obligés de payer les jeunes pour curer les caniveaux et évacuer les ordures.

Laye Amadou Condé, citoyen

C’est ce qu’a laissé entendre Laye Amadou Condé, rencontré par notre reporter. « Chaque année, nous payons les gens ici pour curer les caniveaux. Le maire ne l’a jamais fait. Il ne vient même pas regarder l’état dans lequel se trouvent les caniveaux, c’est pourquoi nous le faisons nous-mêmes pour que l’eau n’entre pas dans nos magasins. Quand il pleut ici, les ordures sortent de partout. Si les caniveaux sont curés à temps par la mairie, cela n’arrivera jamais », a-t-il dit.

Rencontré en pleine opération de curage au marché Sogbè, le maire Mory colophon Diakité balaie d’un revers de mains les dénonciations des citoyens et pointent leur incivisme.

Mory Colofon Diakité, maire de la commune urbaine de Kankan

« Depuis que nous sommes venus à la tête de la commune, il n’y a jamais eu d’inondations à Kankan, la population peut en témoigner. Chaque année, nous faisons notre mieux pour curer les caniveaux dans tous les quartiers de Kankan. L’année dernière, les jeunes de plusieurs quartiers nous ont accompagnés en procédant au curage et la mairie s’est chargée de ramasser les ordures. Mais, ce que nous n’accepterons pas, c’est quand les gens font des curages et jeter les ordures sur la chaussée en causant du tort à d’autres citoyens. Ça, nous ne l’accepterons jamais. Ce que je peux dire à la population, c’est de se rassurer que la mairie fera tout pour qu’il n’y ait pas de dégâts cette année », promet le maire.

De Kankan, Souleymane Kato Camara pour Guineematin.com

L’article Insalubrité à Kankan : quand citoyens et élus locaux se rejettent la responsabilité est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier