Hajj 2022 : les candidats non vaccinés invités à le faire dès ce 29 mai pour respecter le délai

il y a 1 mois 115
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Pour le pèlerinage à la Mecque cette année, les dispositions sanitaires ont été renforcées suite à la pandémie de Covid-19 qui peine toujours à être éradiquée. Au-delà des vaccins qui sont connus s’ajoute celui contre le coronavirus.

Pour pouvoir respecter le délai indiqué en ce qui concerne la prise du vaccin Johnson and Johnson, le directeur national de l’épidémiologie et de lutte contre la maladie a invité les candidats au pèlerinage n’ayant pas pris leur dose à se rendre auprès des structures sanitaires dès demain dimanche 29 mai 2022.

Il en a fait l’annonce en marge d’une conférence de presse initiée par la commission interministérielle en charge du Hadj 2022, présidée par le ministre Secrétaire Général aux Affaires Religieuses, en vue de vulgariser les dispositions prises par l’État Guinéen à cet effet.

« Nous avons travaillé avec l’agence nationale de sécurité sanitaire, l’institut national de santé publique qui est notre référence en termes de laboratoire et de diagnostic dans notre pays, la direction des hôpitaux, les inspections régionales de la santé et les directions préfectorales de la santé. La vaccination est en effet un élément important de la préparation et à ce point de vue on peut distinguer deux groupes. Il y a un premier groupe, c’est la vaccination Covid-19 et la vaccination contre la fièvre jaune. La vaccination Covid-19 pour ceux des candidats pèlerins qui n’étaient pas vaccinés auparavant, le schéma le plus court celui qui permet d’avoir un vaccin actif dans un temps minimum, c’est Johnson and Johnson. Voilà pourquoi il nous a été instruit de mettre en place rapidement une vaccination utilisant ce vaccin 28 jours avant le départ. Nous lui avons associé avec le vaccin contre la fièvre jaune 10 jours avant le départ. Nous invitons dès demain dimanche 29 mai 2022, tous les candidats au pèlerinage à se rapprocher d’une structure sanitaire s’ils n’ont pas été vaccinés contre la Covid-19 pour avoir le vaccin Johnson and Johnson et avoir les 28 jours francs qui vont les permettre de faire le voyage dans de bonnes conditions », a-t-il invité.

Le 3ème vaccin est celui contre la méningite. Selon ce spécialiste, ce vaccin n’a pas besoin d’une longue période avant le voyage. Il est donc prévu de le faire dans les jours qui vont précéder le départ pour les candidats déjà inscrits au même moment que le test PCR Covid-19, qui constitue la deuxième exigence sanitaire.

Toujours parlant des mesures, le
Directeur Central de la Police aux Frontières a confié que pour la réussite de ces opérations, plusieurs agents sont postés à la Ligue Islamique pour l’établissement des passeports.

« Pour la confection des passeports c’est seulement l’extrait de naissance, deux photos d’identité et le reçu bancaire qu’on doit déposer à la Ligue Islamique », a-t-il précisé.

Hadja Kadé Barry

Articles similaires

Lire l'article en entier