Guinée : Vers la mise en place du réseau des femmes leaders africaines (AWLN)

il y a 1 mois 66
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

En prélude à l’installation du ‘’chapitre Guinée’’ de African Women Leaders Network (réseau des femmes leaders africaines, en français), des femmes leaders venues de différentes organisations de la société civile guinéenne ont tenu une conférence de presse ce lundi, 04 juillet 2022, à Conakry. Objectif, expliquer aux femmes guinéennes les avantages de African Women Leaders Network (AWLN), une organisation déjà implantée dans 29 pays en Afrique et qui souhaite contribuer à l’émancipation et à l’accompagnement des femmes, notamment celles du monde rural. Elle ambitionne aussi de sortir les femmes dans l’état de victimisation pour les emmener vers des actions concrètes et innovantes, a appris Guinéematin.com à travers un de ses reporters.

Devant les professionnels de médias, Kadija Bah, membre du réseau des femmes ministres et parlementaire de Guinée, est revenue sur le contexte de la mise en place du réseau des femmes leaders africaines.

Kadidja Bah, membre du réseau des femmes leaders africaines  »AWLN »

« En 2017, à New-York, les femmes se sont retrouvées à travers les différents ministères de la promotion féminine, les nations unies, l’union Africaine, ONU-femme, l’Allemagne, pour dire que le développement de l’Afrique passera par les femmes. C’est un constat aujourd’hui, c’est une réalité. Pour matérialiser cela dans les différents pays, ils ont décidé de créer ce réseau (AWLN) pour être présent dans les pays africains. Il y a déjà 29 réseaux qui sont créés en Afrique ; et, la Guinée va être le trentième pays à créer son chapitre le 6 juillet 2022. Donc, c’est pour réunir les femmes autour de 6 thématiques pour que toutes les femmes parlent d’une même voix, pour qu’on passe de l’état de victime à l’état d’action pour changer les choses dans les pays, pour accompagner les femmes qui sont dans la politique pour qu’elles soient élues dans les postes de responsabilités pour que l’Afrique change à travers la femme », a expliqué Kadija Bah.

De son côté, Madame Sy Mariame Diallo, présidente du réseau des femmes ministres et parlementaires de Guinée, a invité toutes les plateformes de femmes de Guinée à rejoindre ce mouvement pour leur émancipation.

Mme Sy Mariame Diallo, présidente des femmes ministres et parlementaires de Guinée

« Cette initiative est soutenue par l’Allemagne, les nations unies, ONU Femme, l’union Africaine. Ils appuient ce réseau qui travaille dans 6 domaines à savoir : l’inclusion financière, le leadership des jeunes filles, l’autonomisation des femmes rurales, la mobilisation sociale et paix et sécurité. Donc, c’est quelque chose d’extrêmement important. Nous avons touché toutes les femmes et toutes les plateformes de femmes. En tout cas, celles qui ne le sont pas encore vont l’être ; et, les femmes rurales seront à Conakry. Il y a une cinquantaine de femmes rurales qui sont en train de venir à Conakry pour participer au lancement de AWLN. L’union fait la force. La devise de AWLN c’est : solidarité-compétence-progrès. C’est ensemble, solidaire que nous allons acquérir des compétences et que nous allons progresser ensemble. Ça va être beaucoup plus facile pour les bailleurs de fonds, pour le gouvernement et tous ceux qui voudront aider les femmes d’avoir un mouvement qui regroupe toutes ces femmes avec lesquelles ils pourront travailler », Madame Sy Mariame Diallo.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tél. : 626-66-29-27

L’article Guinée : Vers la mise en place du réseau des femmes leaders africaines (AWLN) est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier