Guinée Télcoms : « Nous allons permettre de réduire le coût de la communication et l’accès à Internet » (Bamba Oliano)

il y a 1 mois 203
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Une délégation du ministère des postes, des télécommunications et de l’économie numérique, conduite par le secrétaire général Bamba Oliano, a effectué ce jeudi 30 juin à Kaloum, une visite de terrain au siège de Guinée Télécoms.

Il s’agit de la première société nationale de téléphonie guinéenne, anciennement appelée Sotelgui.

A l’occasion de cette visite guidée pour s’enquérir de l’état des machines installées, Samoura Lamine coordinateur de Guinée Télécoms, a rassuré qu’à date, il dispose 183 sites sur toute l’étendue territoire, avec des 151 sites LTE, de transmission, GSM, permettant de faire un départ considérable.

« Il y a du potentiel ici, c’est une priorité de l’Etat. Nous sommes en train de travailler d’arrache-pied pour lancer notre opérateur national de télécommunication. Aujourd’hui la Guinée est l’un des rares pays dans la sous-région qui n’a pas son opérateur national. Guinée Télécoms est aujourd’hui l’une des rares sociétés qui a beaucoup d’actifs et de patrimoine sur le territoire national. Les passifs sont aujourd’hui absorbés par l’Etat. A date on a 183 sites sur toute l’étendue du territoire, dont des sites de transmission, de GSM, LTE. On a 151 sites LTE qui vont nous permettre de faire un départ considérable en servant la population guinéenne. Guinée Télécoms sera lancé avec zéro dette étant donné qu’elles ont été absorbées. Concernant la licence, on envisage de faire de Guinée Télécoms un opérateur global. C’est à dire une licence qui englobe la 3 G, 4 G, celle pour l’exploitation de la fibre optique pour donner les réseaux TV, l’Internet, les téléphones fixes. Nous comptons doter Guinée Télécoms d’une licence globale permettant de devenir le leader des télécommunications en Guinée. Notre objectif est de servir l’Etat guinéen dans tout son ensemble. On ne se limite pas à un seul niveau, on veut imiter des modèles qui ont fonctionné à l’étranger dans les pays hautement développés en appliquant les mêmes principes. C’est en passant par l’opérateur national Guinée Télécoms. Nous sommes une compagnie qui détient la fibre patriotique et la fibre optique , donc tous les opérateurs qui sont actuellement en Guinée utilisent les installations de Guinée Télécoms, de la mutualisation à la location, nous avons vraiment du potentiel. Notre objectif c’est de baisser le coût des factures en Guinée » a-t-il expliqué.

De son côté, le secrétaire général du ministère en charge des postes et télécommunications Bamba Oliano, au terme de cette visite guidée, a précisé que Guinée Télécoms sera l’opérateur national qui soutiendra la communication gouvernementale.

Aussi, il permettra de réduire le coût de la communication et l’accès à internet.

« Parmi nos objectifs c’est le lancement de Guinée Télécoms et la digitalisation de l’Etat dans son entièreté. Pour Guinée Télécoms, au-delà de la fibre patriotique il y a une énorme demande pour son lancement. Ça va être l’opérateur national qui soutiendra la communication gouvernementale, son lancement permettra une concurrence dans le secteur de la téléphonie pour améliorer la qualité de service. Cela va permettre de réduire le coût de la communication et l’accès à l’Internet . C’est l’objectif qu’on donne à Guinée Télécoms. C’est pourquoi nous réfléchissons à trouver un model économique permettant de lancer Guinée Télécoms» dira-t-il.

A noter qu’à date, Guinée Télécoms est à la recherche des investisseurs qui sont potentiellement intéressés, elle a un capital mixte à hauteur de 70% pour les investisseurs privés pour être compétitif.

Après l’étape Guinée Télécoms, la délégation conduite par le secrétaire général Bamba Oliano, a visité les locaux de la poste Guinéenne SA, le centre E-learning de l’UGANC, le centre télémédecine du CHU-Donka, le service Safe City à Sans-fils, bénéficiant de l’expertise technique du ministère en charge des télécommunications.

Saidou Barry

Lire l'article en entier