Guinée : création d’un centre de formation des cadres et élus locaux (décret) 

il y a 1 semaine 46
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans un décret lu à la télévision nationale, le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya rendu public le jeudi 13 juin l’attribution, l’organisation et le fonctionnement du centre national de formation et de perfectionnement des cadres et élus locaux.
Chapitre 1 : Disposition générale. Il est créé un Etablissement Public Administratif (EPA) dénommé Centre National de Formation et de Perfectionnement des Cadres et des Elus locaux (CNFPCEL) placé sous la tutelle technique du ministère en charge de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et sous la tutelle financière du ministère en charge des Finances.
Article 2 : le Centre National de Formation des Cadres et des Élus Locaux est doté de la personnalité juridique, de l’autonomie financière et administrative.
Article 3 : la direction générale du CNFPCEL est fixée à Conakry et peut être transférée à tout lieu sur le territoire national.
Chapitre 2 : Organisation et Attribution
Article 4 : le CNFPCEL met en œuvre la politique du gouvernement en matière de formation et de Perfectionnement des cadres du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, du personnel des collectivités locales.
A ce titre,  il est chargé de promouvoir l’ingéniosité et d’assurer sa mise en œuvre. Élaborer les textes administratifs et réglementaires en matière de formation et de perfectionnement des cadres du MATD, les élus locaux et du personnel des collectivités locales.
Élaborer les plans et programmes de formation ainsi que de perfectionnement des cadres et élus locaux sur la base des besoins exprimés par les différents services du MATD par les collectivités locales et d’en assurer le suivi.
Mobiliser les ressources financières nécessaires pour la mise des plans et programmes de formation et de perfectionnement des cadres  du ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation et des élus locaux.
Veiller à la mise à jour du tableau du bord des actions de formation et de perfectionnement des cadres et des élus locaux.
Entretenir et développer avec les institutions similaires des partenariats dans le domaine de formation, de l’ingénierie et de perfectionnement perfectionnement.
Participer aux rencontres nationales sous régionales , régionales et internationales traitant des questions de formation et de perfectionnement des cadres du MATD et des élus locaux.
Chapitre 4 : Disposition finale
Article 28: les attributions, le fonctionnement et organisation internes du centre sont fixés par arrêté du ministre du MATD.
Article 28 : le Directeur général du centre est nommé par décision, les chefs de département et des services après approbation du Conseil d’Administration.
Article 30 : les ministres en de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation,  de l’Économie, des Finances et du Plan ainsi que du Budget sont chargés chacun en ce qui le concerne de l’application du présent décret
Decret transcrit par Sekou Sanoh
Lire l'article en entier