Guinée : col. Doumbouya contraint-il Alpha Condé à rejoindre le domicile conjugal ?

il y a 1 mois 84
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Si la nouvelle du transfèrement du président déchu Alpha Condé, du palais Mohammed V, sis à Kaloum à Landréa, dans la commune de Dixinn, a focalisé toutes les attentions ce lundi 29 novembre à Conakry, le choix du nouveau logement de l’ancien locataire de Sékhoutoureya n’est pas anodin non plus. Au sens propre comme au figuré. En tout cas, si l’information se confirmait.

En effet, il s’agit de la maison jusque-là occupée officiellement par l’ancienne première Dame, Djénè Kaba Condé. Même si bien avant la chute du régime Condé le 5 septembre dernier, la désormais ex-première Dame ne vivait pas à Conakry.

Pour rappel, lors d’une visite officielle du président Angolais à Conakry, Alpha Condé avait déclaré publiquement que son épouse était en séjour médical à l’étranger. Mais dans les faits, c’était un secret de polichinelle que le couple présidentiel ne vivait pas les meilleures relations du monde. En témoigne le fait que le protocole d’Etat d’alors ait ignoré la présence de la première Dame à la cérémonie d’investiture d’Alpha Condé suite à sa réélection pour son troisième mandat.

Et c’est la nature des relations du couple présidentiel d’alors qui donne une sensation particulière au déménagement dont tout le monde parle dans la cité. Surtout que certaines sources croient savoir que Djénè Kaba serait attendue à Conakry où elle pourrait cohabiter avec un mari qui n’a jamais voulu vivre sous le même toit qu’elle pendant ses 11 années au pouvoir. Ce serait, si les informations dont nous disposons se confirmaient, une cruelle ironie du sort pour lui !

Ce qui n’est pas véritablement jusque tard dans la soirée de lundi le cas. Au vu des nombreuses vérifications que nous avons effectuées auprès de certaines sources notamment celles proches du RPG Arc-en-ciel, la famille politique de l’ancien chef de l’Etat, Alpha Condé.

Si toutes nos tentatives de faire confirmer ce prétendu transfèrement d’Alpha Condé au domicile de son épouse, Djènè Kaba, auprès la Présidence de la République via le ministre Secrétaire général, colonel Amara Camara, sont restées vaines, il faut souligner que de nombreuses sources que nous avons jointes ce soir étaient dubitatives sur la présence effective ce lundi de l’ex-locataire du palais Sékhoutoureya à Landréa. En dépit d’un déploiement très remarquable des forces mixtes composées de militaires, gendarmes et policiers lourdement armées sur les lieux.

« Dans un passé récent, on avait annoncé l’imminence de l’arrivée du président Alpha Condé aux Cases de Bellevue. Dans la foulée de cette annonce, nous avons été subitement informés ce lundi de son transfèrement au domicile de son épouse à Landréa, à Dixinn. Et dans cette vague de confusions autour de cette présence, aucune source ni officielle ni officieuse n’est à même de le confirmer ou de l’infirmer. Est-ce que la junte n’est pas encore à la recherche d’un endroit idéal en termes de sécurité et de confort pour accueillir son encombrant et prisonnier de luxe en attendant la fin des travaux de rénovation de sa villa de Kipé où il pourrait être assigné à résidence à terme », nous confiait ce soir une source anonyme, proche de la junte.

Lire l'article en entier