Grand marché de Madina : des commerçants protestent contre une augmentation du loyer de leurs magasins

il y a 4 mois 92
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Aucun des 57 magasins et boutiques du Centre Commercial AFIA sis au grand marché de Madina (dans la commune de Matam) n’a ouvert ses portes depuis lundi dernier, 10 janvier 2022. Et, pour cause, une augmentation du loyer oppose le propriétaire dudit Centre, Ambaliou Bah, aux commerçants qui y exercent. Ces derniers jugent le loyer exorbitant et sollicitent une négociation pour un rabais. Mais, leur locateur a fait la sourde oreille. Il a même cadenassé les magasins et boutiques pour empêcher les commerçants d’y accéder. Et, ce mercredi, il a envoyé un huissier de justice sur les lieux pour remettre des préavis à tous ses locataires.

Selon les informations confiées à Guineematin.com, Ambaliou Bah a procédé à une augmentation  (jusqu’à 75% pour certains) du loyer des magasins et boutiques de son Centre. Une situation que les commerçants des lieux trouvent intenable.

Zakariaou Diallo

« J’ai fait 15 ans dans ce centre. Lorsqu’on a commencé de travailler (commercer) ici, on payait 450 dollars par mois. Après, ils ont augmenté 100 dollars, ce qui a fait 550 dollars. Ensuite, ils ont augmenté 100 dollars pour atteindre les 650 dollars. Et, cette année, ils ont rajouté 150 dollars. Donc, on doit payer maintenant 800 dollars. Alors, nous avons dit qu’on ne peut pas payer cela. Tous les 57 magasins que contient le Centre ont connu des hausses allant jusqu’à 75% par endroit. C’est ainsi que nous nous sommes mobilisés pour aller rencontrer le propriétaire du Centre, puisque nous ne pouvons plus supporter le loyer. Mais, il n’a pas accepté d’échanger avec nous afin qu’il revoie ses prix à la baisse. En plus, c’est le 06 décembre dernier qu’il nous a informés de l’augmentation du loyer qui prend effet en ce début d’année 2022. Nous avons essayé de le rencontrer pour négocier, mais rien. Le 06 décembre 2021, il est venu nous dire que le 10 janvier il va fermer les magasins de tous ceux qui ne vont pas payer. Donc, le 10 janvier, il a fermé certains magasins. Alors, de commun accord, on a demandé à tout le monde de ne pas ouvrir puisque les augmentations nous concernent tous », a dit Zakariaou Diallo, un des commerçants du Centre AFIA.

Selon notre interlocuteur, face à l’entêtement de Ambaliou Bah d’augmenter unilatéralement le loyer, les commerçants se sont tournés vers la Chambre de commerce pour tenter de trouver une issue favorable à leur désarroi. Mais, il n’en a rien été pour l’instant. Leur locataire refuse d’échanger avec la chambre de commerce au téléphone, à plus forte raison la rencontrer.

« Nous avons interpellé la chambre de commerce pour qu’elle l’appelle afin qu’on trouve un terrain d’entente ; parce que c’est lui qui est le propriétaire, mais c’est nous qui travaillons dans le Centre. Mais, il a choisi de fermer les places. Nous sommes également allés voir le secteur informel qui nous a demandé si ça était fermé, nous leur avons dit : oui. Et, ils sont venus le constater. Ils l’ont appelé, mais il n’a pas décoché. Son secrétaire aussi n’a pas décroché. Donc, cela nous a beaucoup fatigués. Parce qu’on a échangé 100 dollars contre 1 070 000 francs guinéens pour pouvoir payer le loyer. Donc, nous demandons qu’on arrête de nous faire payer en dollars. Parmi tous nos voisins ici (ceux des autres Centres Commerciaux), il n y a personne qui paie les mêmes montants que nous. Il y en a qui paient 2 700 000 francs, d’autres 3 500 000 francs en ayant des magasins plus grands que les nôtres. Nous n’avons pas regardé tout cela, parce qu’on a payé durant des années ici. Mais, lorsqu’on fait les comptes, on ne gagne pas grand chose. Nous souhaitons la baisse et qu’on nous aide à ouvrir nos magasins. Car, c’est ici qu’on se débrouille pour pouvoir nourrir nos familles », a indiqué Zakariaou Diallo.

À noter que toutes nos sollicitations pour rencontrer Ambaliou Bah pour qu’il livre sa part de vérité dans cette affaire sont restées vaines. Ce, en dépit de nos appels et écrits pendant deux jours.

Mamadou Yahya Petel Diallo pour Guineematin.com

Tél : 622 67 36 81

L’article Grand marché de Madina : des commerçants protestent contre une augmentation du loyer de leurs magasins est apparu en premier sur Guineematin.com.

Lire l'article en entier