Ghana : accusées de sorcellerie, plusieurs centaines de femmes vivent recluses dans des camps

il y a 4 mois 180
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le Ghana est l'un des derniers pays au monde où existent des "camps de sorcières" : cinq sont disséminés sur le territoire et abritent environ 300 femmes. Elles sont particulièrement visées par les accusations de sorcellerie qui les obligent à s'exclure de la société, en vivant souvent dans des conditions misérables. Certains recourent à cette stigmatisation pour éviter de rembourser une dette ou éloigner une épouse. Des ONG tentent d'obtenir leur réintégration dans leurs villages d'origine.
Lire l'article en entier