Fodé Oussou sur la grâce présidentielle : « Quand on vous arrête arbitrairement et qu’on vous libère c’est tout à fait normale»

il y a 6 mois 168
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le président Alpha Condé à gracié certains détenus politiques, condamnés à des peines allant de 1 à 5 ans à la maison centrale de Conakry.

Se prononçant sur cette décision du locataire de Sékhoutouréyah, le vice-président de l’UFDG a signalé que l’acte est normale d’autant que les personnes graciées ont été arbitrairement arrêtées.

« La grâce présidentielle a été accordée aux gens qui ont été arrêtés à notre avis, arbitrairement. Donc quand on vous arrête arbitrairement, vous n’avez absolument rien fait et qu’on vous emprisonne, si on vous libère c’est une chose qui est tout à fait normale», martèle ce membre du bureau exécutif de l’UFDG.

Fodé Oussou Fofana se réjouit de la libération de Boubacar Diallo (Grenade) et Mamadi Condé (Madic 100 frontière), mais il affirme tout de même que ces personnes restent et demeurent innocentes aux yeux de l’UFDG.

« Nous sommes heureux qu’ils soient libérés. Mais nous considérons jusqu’aujourd’hui qu’il ne sont responsables de rien et qu’ils n’ont absolument rien fait. Ce sont des innocents qu’on a arrêtés et emprisonnés et ensuite libérés. Vous voulez qu’on fasse quoi ?» s’interroge-t-il.

L’article Fodé Oussou sur la grâce présidentielle : « Quand on vous arrête arbitrairement et qu’on vous libère c’est tout à fait normale» est apparu en premier sur Guinée - Actualités - Guinee360 - Actualité En Guinée.

Lire l'article en entier