FEGUIFOOT : le mandat du Conor prolongé pour 10 mois (officiel) 

il y a 1 mois 51
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

C’est la surprise du jour ! Certes les observateurs du football guinéen s’attendaient à une prolongation du mandat du Conor, mais pas jusqu’à dix mois. Mais c’est chose faite. La FIFA l’aurait ainsi décidé, alors que le premier mandat accordé au Conor FGF expire ce 30 Juin 2022.

Selon Guineefoot, la FIFA a décidé de prolonger le mandat du Comité de Normalisation de la fédération guinéenne de football pour 10 mois, soit jusqu’en avril 2023. Ce temps devra permettra au CONOR d’organiser les élections devant aboutir à la mise en place d’une nouvelle équipe à la tête de la FEGUFOOT.

A en croire nos confrères, la FIFA a fait savoir déjà sa décision dans un courrier adressé au Conor FGF, que voici :

« Le Bureau a également pris note que l’administration de la FIFA et le comité de normalisation ont convenu que des élections au sein des membres et des affiliés de la FGF (à savoir les ligues et les districts) devraient avoir lieu avant l’élection du nouveau comité exécutif de la FGF. Ainsi, deux congrès distincts devront être convoqués avant que le comité de normalisation ne puisse à son tour convoquer le congrès électif de la FGF.

Le premier congrès permettrait d’approuver les nouveaux statuts et le code électoral de la FGF, tandis que le second prévoirait la nomination des membres de la commission électorale, de la commission de recours électorale et des organes juridictionnels. Une fois que ces deux congrès auront eu lieu, des élections seront organisées au niveau des membres et des affiliés de la FGF. Ces élections seront également supervisées par la commission électorale de la FGF afin de garantir leur transparence et leur équité. Au vu de ce qui précède, et compte tenu du fait que le délai initialement accordé au comité de normalisation pour mener à bien son mandat et les tâches susmentionnées (c’est-à-dire au plus tard le 30 juin 2022) n’est désormais plus tenable, le Bureau a décidé le 29 juin 2022 de prolonger le mandat du comité de normalisation de la FGF jusqu’au 30 avril 2023 au plus tard.»

Reste à savoir si les 55 membres statutaires sur 65 vont maintenir leur position de ne pas jouer le championnat lors de la prochaine saison sportive 2022-23 qui s’ouvrira probablement au mois de septembre à venir. Ces derniers avaient menacé comme quoi au cas où la FIFA prendrait la décision de prolonger le mandat du Conor au delà de trois mois, qu’ils mettraient à exécution leur décision susmentionnée.

Lire l'article en entier