“Exclusion” de Cellou Dalein de l’UFDG/Abdoulaye Bah descend Ousmane Gaoual: “il se cherche, il faut l’aider à trouver la bonne voie” (interview)

il y a 1 semaine 90
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

L’annonce du ministre des Transports et porte-parole du gouvernement concernant l’exclusion d’Elhadj Cellou Dalein Diallo de l’UFDG continue d’alimenter les débats. Dans la matinée de ce mardi 9 juillet, Abdoulaye Bah, conseiller politique du président Cellou Dalein Diallo s’est longuement exprimé sur cet acte du porte-parole du gouvernement qu’il qualifie de fantaisiste. Il répond aux questions de notre correspondant régional basé à Kindia.
Mediaguinée.com : actualité oblige, le porte-parole du gouvernement et ancien membre de votre parti, l’UFDG, Monsieur Ousmane Gaoual Diallo annonce l’exclusion d’Elhadj Cellou Dalein Diallo en exil. Comment avez-vous accueilli cette annonce ?
Abdoulaye Bah : Ça c’est de la fantaisie, c’est de la comédie, ça illustre qu’en Guinée, le ridicule ne tue pas. Ce courrier est nul et et de nul effet. Un huissier a une déontologie, la corporation des huissiers de justice en Guinée devrait rappeler à l’ordre ce monsieur Alhassane Bah, parce qu’il est hors cadre, il faut le recadrer, autrement son comportement risque de causer du tort à toute la corporation. Deuxièmement, Monsieur Gaoual Diallo, il se cherche, il faut l’aider à trouver la bonne voie. S’il est exclu d’une association d’hommes et de femmes légalement constituée, dotée d’un agrément, une instance de cette organisation, la seule voie de recours comme partout tout ailleurs dans le monde, c’est la voie judiciaire.  Aidez Monsieur Gaoual Diallo à voir clair.
Mediaguinee.com : Derrière, est-ce que Monsieur Ousmane Gaoual Diallo étant un ancien membre de l’UFDG n’est pas en train de causer des soucis au parti et à son président Elhadj Cellou Dalein Diallo ?
Abdoulaye Bah : Non! Il ne peut rien contre l’UFDG sincèrement. Ce que nous déplorons et que beaucoup de Guinéens déplorent, c’est que Monsieur Mamadi Doumbouya [président de la transition, ndlr] qui a nommé Ousmane Gaoual Diallo, qui a prêté serment devant lui en mettant la main droite  sur le Coran en décrétant qu’il va respecter la Charte de la constitution, se taise. Tous les autres y compris Monsieur Doumbouya ne parlent pas de politique. Donc, il y a un problème réel au niveau du CNRD, c’est lui qui a coopté Ousmane Gaoual et qu’il l’a nommé et il faut qu’il revoie cette situation sinon elle va ternir l’image davantage du CNRD.
Mediaguinee.com : Ousmane Gaoual Diallo dit que le prochain congrès du parti ne se tiendra pas sans lui. Que lui répondez-vous ?
Abdoulaye Bah: Ça n’engage que lui, il n’a aucun pouvoir, il n’a aucun droit de s’inviter dans une organisation qui l’a exclu légalement. Ensuite, il amuse la galerie, il veut créer un climat de zizanie, de polémique au niveau des faibles d’esprit, c’est le propre des comédiens. Monsieur Ousmane Gaoual Diallo est en train de cacher des carences professionnelles, maintenant qu’il est ministre de la république de Guinée, pas les moindres, ministre des Transports, il a un budget  de plusieurs milliards, il a plus d’une centaine de milliers de fonctionnaires à son actif et ayant une feuille de route bien précise avec résultat à la clef, ne pouvant rien faire, on le laisse faire pour pouvoir cacher ses carences professionnelles. Autrement, dans le monde entier lorsque par la grace divine, la Baraka de tes parents, vous devenez ministre de votre pays, vous avez à faire, les distractions,  les petites phrases, les piques, les menaces, les manipulations, les insultes, les divertissements ne sont pas les propos d’un ministre. Aidez Ousmane Gaoual Diallo à savoir qu’il est ministre.
Mediaguinee.com : parlons présent de ce courrier qui a été refusé au siège de l’UFDG par ses membres. Pourquoi cette attitude ?
Abdoulaye Bah : C’est un non évènement, il faut aider ce soi-disant huissier à être en rapport avec sa corporation pour qu’on lui dise c’est ça ton travail, il a fait quelque chose qui est hors cadre, donc on ne peut pas prendre un courrier comme ça, ça c’est un papier volant et ça fait honte. Ce n’est pas une décision de justice notifiée à un citoyen. Ici Ousmane Gaoual n’a eu aucune décision de justice,  c’est ça bouche, sa parole, son intention traduite en papier qui n’est fondée en rien, par conséquent qui va prendre ça.
Mediaguinee.com : Avec ces sorties répétées qui vont sans doute mettre les militants et sympathisants du parti UFDG dans tous leurs états,  que leur demandez-vous ?
Abdoulaye Bah : C’est de rester soudés, constants, déterminés, de rester debout derrière l’UFDG et son président et la direction nationale et être confiants que l’UFDG viendra au pouvoir à travers la victoire des urnes. Et par ailleurs nous demandons à la transition de respecter ses engagements vis-à-vis des Guinéens.
Aboubacar Dramécorrespondant regional àKindia.
+224 624 08 09 10

L’article “Exclusion” de Cellou Dalein de l’UFDG/Abdoulaye Bah descend Ousmane Gaoual: “il se cherche, il faut l’aider à trouver la bonne voie” (interview) est apparu en premier sur Mediaguinee.com.

Lire l'article en entier