Examens nationaux : les programmes achevés dans certains établissements publics

il y a 1 mois 183
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Si tout se passe comme prévu, les examens de fin d’année session 2022- 2023, se dérouleront du 06 au 21 juin 2022, sur tout le territoire guinéen, selon le calendrier établi par le ministère de l’enseignement pré-universitaire.

À quelques semaines donc de la tenue de ces examens, les préparatifs vont bon train dans les écoles publiques et privées de la capitale Conakry, où les programmes d’enseignement concernant les salles d’examen ont été presque bouclés, d’après les responsables des concessions scolaires sillonnées par l’un des reporters de mosaiqueguinee.com, ce samedi 07 mai 2022.

Pour ne pas perdre du temps, quelques unes de ces écoles décident enfin de se lancer dans les cours de révision pour accompagner leurs candidats, afin mieux les préparer. C’est le cas au lycée d’excellence Pr Alpha Condé, au quartier Aviation dans la zone de Matoto.

« Le lycée d’excellence, est un lycée spécial. En ce qui concerne les cours, chez nous il n’y a pas de relâchement. Par rapport aux préparatifs des examens nationaux, tous nos professeurs évoluant dans les classes d’examen, sont maintenant en période de révisions générales et ils ont atteint les 98, 99%. Donc, cela veut dire que les programmes sont achevés. Et, à partir du 16 de ce mois, nous allons débuter les examens blancs », nous a fait savoir Aboubacar Kourouma, proviseur dudit lycée.

Mêmes réalités au groupe scolaire Aboubacar Titi Camara dans la commune de Matoto. Là-bas, bien que les enseignants aient terminé les programmes, les révisions démarreront dans quelques jours.

« Je pense qu’à l’heure où nous sommes, notre établissement est pratiquement à la fin des programmes. Il n’y avait qu’un seul professeur qui était à 98%, les autres ont déjà bouclé leurs programmes d’enseignement toutes les classes d’examen, c’est-à-dire 7ème, 10ème et les terminales. À partir de la semaine prochaine, nous allons commencer avec les semi- internats. Donc, c’est pour vous dire que les programmes sont déjà bouclés chez », nous a laissé entendre Mamy Keita, censeur de cette école.

Au Lycée-Collège Bah Ibrahima Kaba, situé à Petit Simbaya, commune de Ratoma, les candidats que nous avons eu à interroger, affirment aussi que la majeure partie des enseignants ont terminé leurs programmes.

Et lorsque nous quittons les lieux, responsables et professeurs de cet établissement étaient en réunion, mais on ignore l’objectif de celle-ci.

A entendre parler ces responsables d’écoles, on a comme l’impression que la grève déclenchée par l’intersyndicale de l’éducation n’a nullement affecté l’évolution des cours.

Mama Adama Sylla

Lire l'article en entier