Evasion à la maison centrale de Conakry: le régisseur et 5 agents pénitentiaires suspendus et poursuivis en justice

il y a 3 mois 128
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans une décision dont copie a été consultée par notre rédaction, le ministre de la justice et des droits de l’homme, Alphonse Charles Wright a procédé à la suspension de plusieurs agents pénitentiaires à la maison centrale de Conakry.

Le garde des sceaux reproche à ces agents parmi lesquels figure le régisseur Alpha N’Diaye, matricule 23 993G, des faits présumés de complicité d’évasion de Monsieur Ibrahim Akhlal. Le communiqué publié à cet effet précise que le sieur Akhlal a été placé sous mandat de dépôt le 27 décembre 2022 pour des faits présumés de faux et usage de faux en écritures publiques et complicité.

Liste des agents suspendus :

1 – Commandant Mamadou Alpha N’DIAYE, matricule : 23993G, régisseur de la Maison centrale de Conakry ;

2 – B/C Ibrahima Sory Kindia SYLLA, matricule : 264661B, en service à la Maison Centrale de Conakr,

3 – B/C Saa Honoré TOLNO, matricule : 264567A, en service à la Maison centrale de Conakry ;

4 – Noumouké CAMARA, Agent pénitentiaire en service à la Maison centrale de Conakry ;

5 – Docteur Issiaga Aboubacar CAMARA, matricule : 262932L, médecin chef de la Maison centrale de Conakry ;

6 – Ousmane CISSE, matricule : 262933 V, infirmier d’Etat en service à la Maison centrale de Conakry.

En plus d’être suspendus de leurs fonctions, ces agents sont également poursuivis pour les faits susmentionnés.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier