Entre la Chine et le Laos, une frontière prospère (4/4)

il y a 1 mois 54
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Depuis Vientiane, le train permet de rallier la frontière en trois heures à peine. La voie ferrée se connecte ensuite au réseau chinois, vers la province du Yunnan. Pour le Laos, seul pays d’Asie du Sud-est sans accès la mer, c'est la promesse d’un désenclavement et d’un nouvel essor économique. À la frontière entre la Chine et le Laos, la zone économique spéciale de Boten, un projet de 10 milliards de dollars, sort de terre. La création d’entreprises y est facilitée : les procédures administratives sont bouclées en deux semaines, de nombreux produits sont détaxés et la fiscalité est avantageuse. En trois ans, une centaine d’entreprises s’est implantée dans cette ville en construction. Le reportage d'Adri Berger et Dara Pathammavong.
Lire l'article en entier