Durée de la transition: « où sont les détails ? », s’interroge Taliby Dabo

il y a 1 mois 100
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Alors que des voix s’élevaient à longueur de journée pour réclamer la durée de transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a brisé le silence samedi 30 avril 2022.

Dans son adresse à la nation, le président de transition guinéenne a fait une proposition de 39 mois comme délai.

Depuis cette annonce, le sujet fait polémique au sein de l’échiquier politique guinéen. Si certains apprécient la démarche par contre d’autres rejettent carrément ce délai.

Pour Taliby Dabo membre du bureau politique du RPG, la durée importe peu, il suffit juste d’être conforme à l’agenda qui doit être déroulé.

« Vous savez 39 mois 40, 50 mois chez moi tout ça dépend d’une chose, on parle de chronogramme que lorsqu’on a deux choses en notre possession, c’est d’abord la liste des activités à mener donc vous publiez cette liste, on sait qu’elles sont les tâches qui seront effectuées dans ce processus-là. Ensuite, vous mettez la date mais cette date-là doit être affectée à chaque activité, c’est-à-dire que si vous avez dix (10) activités, il faut dire la première activité doit prendre combien de temps etc. C’est ce qu’on appelle chronogramme. C’est-à-dire on n’indique pas la date globale, on a dit 39 mois ça c’est global. Mais, les détails sont où, parce que ce sont les détails qui permettront à chacun de nous de dire attention, vous avez des activités à mener parallèlement. Donc, nous on va dire avec ces activités, les 39 mois sont repartis, les gens mettent leur expertise là-dessus, comme quoi les 39 mois sont acceptables. Mais, vous ne pouvez pas jeter les 39 mois, sans d’abord planifier les activités par rapport à la date prévue », a-t-il précisé lors d’un entretien avecmosaiqueguinee.com.

Hadja Kadé Barry

Articles similaires

Lire l'article en entier