Dorah Koita : « nous sommes prêts à accompagner la transition à condition… »

il y a 9 mois 52
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dorah Boubacar Koita, président de la jeunesse CEDEAO-Guinée était également au palais du peuple ce mercredi 15 septembre, pour prendre part aux concertations nationales entre le CNRD et les forces vives de la nation.

A sa sortie de cette rencontre de plus d’une heure, l’activiste de la société a affirmé, au nom de la plateforme qu’il dirige, être prêt à accompagner la transition mais à condition que les grandes lignes d’une transition réussie soit établies.

« Nous leur avons dit que nous sommes prêts à accompagner la transition, à condition qu’on s’accorde sur les grandes lignes. Pour nous, ces grandes lignes sont le choix d’une option transitionnelle à savoir est-ce que nous voulons une transition qui consiste seulement les élections ou bien une transition de réformes qui va nous permettre de mettre en places des institutions fortes et d’d’opérer les corrections dans tous les secteurs de la vie publique. Nous avons proposé d’opter pour une transition de réformes, en mettant en place des institutions fortes », a-t-il lancé.

Par ailleurs, au nombre de propositions, Dorah Boubacar Koita recommande au CNRD, de :

– Prendre le temps nécessaire pour une transition réussie en évitant de se précipiter et de céder à la pression de la classe politique ou de la communauté internationale.

– Éviter de succomber à toutes influences venant des coordinations régionales et des opportunistes ambulants.

3) Faire preuve d’impartialité à l’endroit de tous les acteurs socio-politiques du pays.

MohamedNana & Alhassane Fofana

Lire l'article en entier