Diego Maradona : Huit agents de santé jugés pour homicide involontaire

il y a 1 semaine 46
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Huit médecins doivent répondre de leurs actes devant la justice pour la mort de la légende argentine Diego Maradona. Les huit agents de santé, dont fait partie le médecin personnel de Maradona, font l’objet d’une enquête pour homicide par négligence. Il est reproché au groupe d’avoir agi « avec négligence » et d’avoir ainsi contribué à la mort d’El Pibe de Oro. La date d’ouverture du procès n’a pas encore été fixée.

Maradona était décédé en novembre 2020 à l’âge de 60 ans, des suites d’un infarctus du myocarde. Trois semaines avant sa mort, la légende avait subi une opération du cerveau en raison d’un caillot de sang, opération réalisée par Luque. Huit jours seulement après, Maradona est sorti de l’hôpital pour se reposer dans sa maison de Tigres. C’est là qu’il est décédé peu de temps après. Selon l’accusation, le personnel médical traitant n’aurait pas suffisamment soigné Maradona, mais l’aurait « abandonné à son sort ».

Outre Luque, la psychiatre Agustina Cosachov, le psychologue Carlos Diaz et la coordinatrice médicale Nancy Forlini font également partie des accusés. Parmi les quatre autres personnes figurent des infirmières et des aides-soignantes.

Selon le parquet, le groupe aurait placé Maradona dans une « situation d’impuissance ». Si les accusés sont reconnus coupables, ils risquent des peines de prison allant de huit à 25 ans.

L’article Diego Maradona : Huit agents de santé jugés pour homicide involontaire est apparu en premier sur Afrique Sports.

Lire l'article en entier