Développement durable : la première édition du forum Green Guinée se tient à Conakry

il y a 1 semaine 184
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Démarré hier mardi à Conakry pour 3 jours, le forum Green Guinée s’est poursuivi ce mercredi 22 juin dans un réceptif hôtelier de la place avec à la clef, un colloque sur la finance durable.

Green Guinée est une initiative de la plateforme Guinée 21. L’objectif consiste à verdir l’économie guinéenne afin de la rendre plus durable.

« Le but ? Alors c’est avec deux piliers à savoir le pilier de la finance et celui des mines. Il s’agit de faire de tel sorte que les acteurs puissent prendre davantage en compte, les questions de durabilité, les questions de l’environnement, les questions sociales mais aussi les questions de gouvernance. (…). On s’est dit même avec tous les facteurs, textes et codes qui existent, pourquoi ne pas inviter tous les acteurs autour d’une même table pour voir d’abord pourquoi les textes ne sont pas correctement appliqués, voir ensuite qu’est-ce que les sociétés et acteurs miniers font dans le sens du respect des textes et de leurs engagements. Également, comment le citoyen peut davantage s’approprier des questions de durabilité et comment, au sortir des échanges d’ici, avoir une feuille de route qui constituera une sorte de boite à outils, de conscience davantage collective pour faire de tel sorte que justement que l’exploitation de nos ressources puisse amener le mieux être en terme d’infrastructures, etc. En un mot, c’est d’inviter tous les acteurs à réfléchir ensemble sur comment respecter ce qui existe déjà, comment adopter des exemples qui ont réussi ailleurs et surtout comment, à partir de maintenant, changer les choses », a expliqué Mohamed Bangoura, président du Comité 21 Guinée.

Pour la journée de ce mercredi 22 juin, ce sont des thèmes sur la finance durable qui ont été développés avec des acteurs du secteur minier guinéen mais aussi d’autres venus de l’extérieur. Exposant ainsi sur ce thème, Corinne Amori-Brunet de NOVETHIC est revenue sur ce que représente la finance publique pour la Guinée qui a un PIB basée à grande partie sur le secteur extractif et sur les outils qui sont à la disposition des entreprises et des investisseurs.

« L’idée de mon exposé était de reprendre un peu ce qu’est la finance durable et des différents outils qui sont à la disposition des entreprises mais aussi des investisseurs pour orienter les flux financiers vers les activités qui contribuent à la transition écologique mais aussi sociale. La Guinée est un pays qui réalise une grande partie de son PIB sur le secteur extractif, un secteur qui a des effets sur l’environnement, la biodiversité mais aussi sur les populations locales, qui sont assez néfastes s’ils ne sont pas contrôlés et mesurés. Ces effets représentent des risques sociaux, environnementaux et de gouvernance de premier plan. L’autre chose c’est que les minerais apparaissent comme des matières premières clefs pour la transition énergétique et pour le développement des énergies renouvelables », a-t-elle expliqué.

Au nom de la ministre de l’environnement et du développement durable, Dr Karim Samoura, chef de cabinet dudit ministère a affirmé que ce genre d’évènement contribue à explorer des opportunités qui vont venir renforcer toutes les initiatives qu’ils développent au sein de leur département.

« Il s’agit d’un évènement exceptionnel que le ministère de l’environnement apprécie à sa juste valeur en ce sens que cela donne l’opportunité aux acteur de développement, d’aller au-delà des engagements de base. Nous pensons que ce forum va contribuer à explorer des opportunités qui vont venir renforcer toutes les initiatives que nous avons au niveau du ministère. Notre préoccupation aujourd’hui par exemple, c’est de réussir à valoriser les crédits carbones », a-t-il rassuré.

Demain jeudi qui constituera la dernière journée de cette première édition, sera l’occasion pour les participants de revenir sur le Forum des Mines et du Développement Durable (FOMIDE).

MohamedNana Bangoura

Lire l'article en entier