Deuil national au Burkina après l'attaque contre Seytenga qui a fait 79 morts

il y a 2 semaines 34
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Le Burkina Faso a entamé mardi un deuil national de trois jours après l'attaque qui a fait au moins 79 morts à Seytenga (nord), selon un nouveau bilan, la tuerie la plus meurtrière depuis un an dans ce pays régulièrement frappé par les jihadistes depuis 2015. "Des hommes armés sont venus prendre des positions, encercler le village et tirer. Ils ouvraient même les portes des maisons pour rentrer et exécuter", explique Amadou, un rescapé réfugié à Dori, la grande ville proche de Seytenga.  
Lire l'article en entier