Dettes impayées : la Guinée retrouve son droit de vote à l’ONU après avoir payé 270 000 $ (Dr Morissanda)

il y a 4 mois 206
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Suspendue par les Nations-Unies pour n’avoir pas payé ses contributions en application de l’article 19 de la Charte de ladite institution, la Guinée réintègre et retrouve ainsi son droit de vote. C’est le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’Etranger qui l’a annoncé en marge du conseil des ministres du jeudi 20 janvier 2022.

Selon Dr Morissanda Kouyaté, la dette de 270 mille dollars américains due depuis trois ans à l’ONU a été payée à la suite des instructions données par président de la transition Colonel Mamadi Doumbouya.

Au micro de nos confrères de la RTG, le chef de la diplomatie guinéenne s’interroge cependant : « Comment un pays qui est deuxième producteur de bauxite dans le monde soit incapable de payer avant le 05 septembre de payer 270 mille dollars ? ».

« Dès que le président a été informé quand j’étais déjà là-bas, il a donné des instructions fermes et le paiement a été effectué, aujourd’hui, on a payé. Ça n’a pas pris 48 heures, ça été payé, donc on réintègre. Ce qui est dommage, c’est que comment on n’a pas pu faire ça avant ? J’ai dit au SG des Nations-Unies et à son adjointe que la Guinée a été suspendue parce que depuis trois ans la Guinée n’a pas payé ses cotisations, ce qui faisait un montant de 270 mille dollars us, et alors j’ai dit voilà la preuve qui fait qu’il y a eu le changement en Guinée. Comment on peut imaginer un seul instant qu’un pays qui est deuxième producteur de bauxite dans le monde soit incapable de payer avant le 05 septembre de payer 270 mille dollars et au même moment que des fonctionnaires soient en train de construire des bâtiments à des coût de millions ou de milliards de francs guinéens », a-t-il déploré jeudi 20 janvier 2022 en marge du conseil des ministres.

Précisons que le budget annuel de fonctionnement de l’ONU, est d’environ 3 milliards de dollars (en décembre) alors que celui des opérations de paix, séparé et approuvé en juin, atteint quelque 6,5 milliards de dollars.

Mosaiqueguinee.com

Articles similaires

Lire l'article en entier