Dettes impayées : la Guinée et sept (7) autres États perdent leur droit de vote à l’ONU

il y a 1 semaine 39
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Selon le secrétaire général de l’ONU, il s’agit de l’Iran, du Soudan, du Venezuela, de l’Antigua-et-Barbuda, du Congo, de la Guinée, de la Papouasie-Nouvelle-Guinée et du Vanuatu. Ces pays ont perdu leur droit de vote à l’ONU en raison d’une dette trop importante à l’égard de l’organisation, a annoncé mardi 11 janvier Antonio Guterres aux membres de l’Assemblée générale.

Selon le chef de l’ONU, au total, «11 États membres sont actuellement en retard dans le paiement de leurs contributions au sens de l’article 19 de la Charte des Nations unies ».

Guterres précise le montant minimum que chacun de ces pays doit payer pour récupérer son droit de vote : l’Iran devra ainsi débourser un peu plus de 18 millions de dollars, le Soudan près de 300.000 dollars et le Venezuela environ 40 millions de dollars.

Quant à la Guinée, pour l’instant, c’est silence radio sur ce qu’elle doit à l’Organisation des Nations-Unies.

Mosaiqueguinee.com

Lire l'article en entier