Décret : voici les attributions et l’organisation du ministère de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et l’Artisanat

il y a 4 mois 364
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

A travers un décret lu à la télévision nationale ce jeudi 20 janvier 2022, le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya  a rendu publiques les attributions et organisation du ministère de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat. Lisez :

Mission et attributions

Article 1: le ministère de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat a pour mission la conception, l’élaboration et la mise en œuvre de la politique du gouvernement dans les domaines de la  Culture, du Tourisme et de l’Artisanat et d’en assurer le suivi.

A ce titre, il est particulièrement chargé d’élaborer des textes législatifs et réglementaires ainsi que le cadre institutionnel dans les domaines de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat et de veiller à leur application,

– de veiller à la réglementation des métiers du cinéma, de la vidéo et de la photo. De favoriser la production cinématographique audiovisuelle,

– de délivrer les autorisations des évènements culturels, d’assurer la promotion et la diffusion des évènements culturels, d’élaborer  les stratégies, des plans et projets de développement de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat.

– de favoriser l’éclosion et l’épanouissement des activités culturelles individuelles ou collectives, d’encourager la création, la production et la diffusion des œuvres artistiques et littéraires enracinés dans nos valeurs culturelles traditionnelles,

– de favoriser la création et le développement d’association de groupements et de coopération culturelle et artisanaux,

– de favoriser la création et le développement d’infrastructures et d’équipements culturels, touristiques et artisanaux, de répertorier et d’aménager les sites touristiques et de veiller  à leur sécurisation et à leurs bonnes gestions, de favoriser l’implantation d’industries et d’entreprises culturelles, d’assurer la préservation et la valorisation du patrimoine culturel et historique des communautés guinéennes,

– de veiller à la protection de la propriété littéraire et artistique,

– d’assurer la promotion du patrimoine culturel ainsi que des produits touristiques et artisanaux guinéens,

– d’assurer la coordination des activités des intervenants dans le secteur de la culture, du tourisme de l’hôtellerie et de l’artisanat,

– de promouvoir la coopération bi et multilatérale dans le secteur de la culture, du tourisme, de l’hôtellerie et de l’artisanat,

– de tenir à jour les données statistiques relatives au secteur de la la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat,

– de délivrer les cartes professionnelles aux guides, accompagnateurs, interprètes et aux artisans,

– de délivrer les agréments d’exercice des activités, des agences de voyage et de tourisme,

– de délivrer les autorisations préalables d’investissement pour la construction des établissements d’hébergements, de loisirs et restaurations,

– de délivrer les autorisations administratives d’exercices, des activités d’exploitation  des établissements d’hébergements,

– de restaurations et de loisirs, de délivrer des certificats de conformité des produits artisanaux guinéens,

– de contribuer à l’amélioration de l’employabilité des nationaux dans les secteurs du tourisme, de l’hôtellerie et de l’artisanat,

– de promouvoir le genre et l’équité dans les domaines de la Culture, du Tourisme et de l’Artisanat,

– de prendre en compte la dimension environnementale dans les programmes et projets culturels, touristiques et artisanaux,

– d’organiser ou de participer au FORA, foires et salons dans le secteur la Culture, du Tourisme, de l’hôtellerie et de l’Artisanat, de participer aux négociations, des traités, de conventions et accords, protocoles régionaux et nationaux dans les domaines de la culture, du Tourisme, de l’hôtellerie et l’Artisanat

Chapitre 2: organisation

Article 2: pour accomplir sa mission,  le ministère de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat comprend : un secrétaire général,  un cabinet et des services d’appui,  des directions nationales, des services rattachés, des organismes publics autonomes, des programmes et des projets publics,  des services déconcentrés et des organes consultatifs.

Article 3 : le cabinet du ministre comprend : un chef de cabinet,  un conseiller principal, un conseiller juridique, un conseiller chargé des questions de Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat, un conseiller chargé de mission, un attaché de cabinet

 Article 4 : les services d’appui sont :

L’Inspection générale, le Bureau de Stratégie et de Développement (BSD),  la division des ressources humaines,  la division des affaires financières,  la personne responsable de passation des marchés publics, le contrôleur financier,  le centre des ressources documentaires,  le service de modernisation et de système d’information, le service communication et relations publiques,  le service genre et équité,  le service accueil et information,  et  le secrétariat central.

Article 5 : les directions nationales sont: la direction nationale de la Culture et du patrimoine historique, la direction nationale du Tourisme, de l’Hôtellerie, la direction nationale de l’Artisanat.

Article 6, les services rattachés: le service national des infrastructures et équipements culturels, le service national des aménagements touristiques hôteliers et artisanaux, le service national des industries culturelle et créative, le musée national de Guinée, la bibliothèque nationale.

Article 7: les organismes publics autonomes sont : le Bureau Guinéen des Droits d’Auteurs (BGDA), l’Office national du cinéma, la vidéo et de la photographie, le centre de lecture publique et d’animation culturelle, le fonds du développement des genres et de la culture, l’Agence Guinéenne des Spectacles, le centre international de percussions, le centre culturel franco-guinéen, l’office national du tourisme, l’office national de la promotion de l’artisanat

Article 8 : les programmes et projets publics sont ceux initiés dans les domaines d’intervention spécifique du ministère de Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat

Article 9: les services déconcentrés sont:

Les inspections  régionales de Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat, les directions préfectorales de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat, les directions communales de la de la Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat de la ville de Conakry. Les délégations sous-préfectorales de Culture, du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat.

Article 10: les organes consultatifs sont :

-Le conseil national de la Culture, comité guinéen du patrimoine cultuel, la commission nationale de facilitation du tourisme, la commission nationale de classification hôtelière, le comité de coordination pour le développement et la promotion de l’artisanat, la chambre de l’artisanat et des métiers, la plateforme interinstitutionnelle du compte satellite du tourisme, le conseil de discipline.

Document transcrit  par Sékou Sanoh

 

Lire l'article en entier