Décret : après sa concession, voici le nouveau statut, les missions et attributions du CHU Donka 

il y a 1 mois 69
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Dans un décret lu sur les antennes de la télévision nationale, le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya a rendu public le statut, la mission et attribution de l’hôpital national Donka. Lisez!

Chapitre 1

Article 1 :  l’hôpital national Donka est un établissement public administratif doté de la personnalité juridique jouissant d’une autonomie et de gestion.  Il jouit pour la période de concession de cinq ans d’un statut particulier durant lequel, l’établissement public hospitalier sera géré sous forme de concession et gestion déléguée.
Article 2 : le siège de l’hôpital national Donka est fixé à Conakry, il peut être transféré à tout autre lieu du Territoire national sur décision du Conseil d’Administration (CA) après l’approbation de la tutelle technique.
Chapitre 2 : missions et attributions
Article 3 : sous la tutelle du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, l’hôpital national Donka de niveau hiérarchique équivalent à celui d’une administration centrale a pour mission, la mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de soins spécialisés. A ce titre, il est notamment chargé, d’assurer la prise en charge des malades référés des autres structures sanitaires du pays et de l’étranger, d’assurer la prise en charge des cas de maladie les plus graves de manière à réduire les évacuations à l’extérieur du pays, d’assurer les diagnostics et les soins médicaux spécialisés et surpecialisés, d’évaluer et d’améliorer les technologies et les méthodes d’intervention au bénéfice des autres hôpitaux du pays, d’assurer les soins d’urgence aux malades, les consultations extrêmement spécialisées et leur éventuel hébergement, d’assurer la formation initiale et continue du personnel de santé, de promouvoir la richesse dans la santé et du centre hospitalier universitaire de Conakry.
Chapitre 6 : dispositions finales
Article 52 : les dispositions de ce présent décret sont susceptibles de modification en vue de leurs amendements après la période de concession
Article 53 : les arrêtés du ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique détermine les modalités d’application du présent décret.
Un décret transmis par Sekou Sanoh 
Lire l'article en entier