Décès d’une femme enceinte à l’hôpital de Kankan : un 3ème médecin conduit en prison

il y a 5 mois 107
CONTACTEZ info@lekaloum.com

Le troisième médecin inculpé suite au décès d’une femme enceinte survenu en mai dernier à l’hôpital régional de Kankan a rejoint ses deux coaccusés en prison. Dr Fodé Kaba a été placé en détention provisoire hier, jeudi 24 juin 2021, à la Maison centrale de Kankan, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la ville.

Ils sont désormais trois médecins à séjourner à la prison civile de Kankan. Ils sont accusés de négligence et d’homicide involontaire, suite au décès de Mme Mariame Kandé, une jeune femme enceinte de 12 semaines, survenu le 16 mai 2021, à l’hôpital régional de Kankan. Dr Fodé Kaba, gynécologue, en service à la maternité de l’hôpital régional de Kankan, a été écroué ce jeudi 24 juin dans cette maison d’arrêt, où il retrouve le médecin chef de la maternité, Dr Mamady Souaré, et la sage-femme Fatoumata Camara. Ces derniers y sont détenus depuis plusieurs semaines.

C’est Mme Doussou Condé, l’épouse du médecin-gynécologue, qui a annoncé son incarcération, tout en plaidant en faveur de sa libération. « Mon mari a été convoqué cet après-midi au tribunal. Et depuis qu’il est parti, il n’est pas revenu. On nous apprend finalement qu’il a été conduit en prison. Nous demandons aux sages de nous aider pour que nos maris soient libérés. Ce qui est arrivé à l’hôpital (le décès de la femme enceinte) est un accident de travail. On doit leur pardonner, parce que le destin est inévitable », a déclaré cette dame, préoccupée par la détention de son mari.

Le 16 juin dernier, Dr Fodé Kaba a été convoqué en tant que témoin par le juge d’instruction en charge de ce dossier. Mais après l’avoir entendu, le magistrat a estimé qu’il avait une responsabilité dans le décès de Mariame Kandé. C’est ainsi qu’il a décidé de l’inculper lui aussi et de le placer sous mandat de dépôt. Mais suite à une doléance du collège des médecins de l’hôpital régional de Kankan et du gouverneur de la région, il a été décidé de le maintenir temporairement en liberté pour ne pas laisser l’hôpital sans médecin-gynécologue. Car c’est le seul qui était en service à l’époque dans ce centre hospitalier.

Maintenant que l’hôpital régional de Kankan a trouvé un autre spécialiste en gynécologie, la justice a décidé d’envoyer Dr Fodé Kaba en prison. Le procès des trois professionnels de santé, mis en cause dans cette affaire, doit s’ouvrir le 13 juillet 2021, au tribunal de première instance de Kankan.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Lire l'article en entier