Décès d’IBK : « nous exprimons notre compassion…c’est l’un des artisans des relations entre la Guinée et le Mali » (Mohamed Sidibé)

il y a 4 mois 363
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Ibrahima Boubacar Keïta dit IBK, président de la République du Mali de 2013 à 2020 est décédé à son domicile, hier dimanche 16 janvier 2022.

Malgré les contestations du peuple malien qui ont facilité son départ du palais présidentiel, Mohamed Sidibé garde de beaux souvenirs du président déchu.

Dans un entretien accordé à notre rédaction à cet effet, le premier responsable de l’association des ressortissants maliens en Guinée, très proche d’IBK a rappelé le combat de l’homme, pour le maintien des liens de coopération entre la Guinée et son pays.

« Nous avons accueilli la nouvelle avec la plus grande tristesse. Ibrahima Boubacar Keïta a été ministre, président de l’assemblée nationale malienne, président de la République. C’est l’un des artisans des relations entre la Guinée et le Mali. Si j’ai bonne souvenance au moment d’Ebola où toutes les frontières de la Guinée étaient fermées, non seulement il n’a pas voulu fermer la frontière et il a fait lui-même le déplacement, pour venir apporter son soutien au peuple guinéen. On ne peut oublier cela, même s’il a eu des problèmes dans la gestion de l’État par la suite. Et comme la mort éteint tous les conflits, aujourd’hui je crois que l’ensemble des maliens sont en train d’apporter leur compassion à sa famille, ses amis. Au nom de la communauté malienne, nous exprimons notre compassion, nous adressons nos condoléances les plus attristées aux autorités maliennes et à sa famille », a-t-il témoigné au micro de mosaiqueguinee.com, ce lundi 17 janvier 2022.

Hadja Kadé Barry

Articles similaires

Lire l'article en entier