CORED : Aboubacar Soumah du GDE explique les raisons de son départ  

il y a 3 mois 118
PLACEZ VOS PRODUITS ICI

CONTACTEZ [email protected]

Invité ce jeudi 27 janvier 2022, à Espace Fm, Aboubacar Soumah, le président du Parti la Guinée pour la Démocratie et l’Equilibre a donné les raisons du retrait dudit parti dans la CORED.
Ainsi, interrogé, il fait savoir que cet acte est une question de visibilité et d’intérêt politique.
Pour lui : « l’objectif était de voir comment peut-on préparer les futures élections locales et autres parce que nous avions des questions communes. Il y a eu changement d’objectif. On est parti dans l’idée de mettre en place la CPP ou nous avons parlé de l’impermanence de deux postes même pendant deux jours. Il y a eu deux tendances ou la seconde tendance dit qu’il faut avoir un porte-parole de trois mois.  On a dit ce n’est pas bon…on ne peut pas pendant cette période sensible qu’on mette quelqu’un à la tête de l’ensemble des partis politiques et qu’il porte notre voix pendant 90 jours », dit-il.
En ce qui concerne la solution face à la situation, Aboubacar Soumah estime que les plate-formes ne sont pas formelles contrairement aux partis politiques.
Selon lui pour être efficace face au CNRD, tous les partis politiques doivent pouvoir se regrouper autour d’une quelconque plateforme. Il estime que « si aujourdhui, on 15 coalitions politiques, il est beaucoup plus facile de rencontrer 15 personnes que 181e personnes».
Est-ce qu’il vous a été clairement demandé de soutenir la candidature de Cellou Dalein?
Sur cette question, Aboubacar Soumah déclare que cela a été fait de façon claire « Mamadou Sylla a été clair pour nous. Il n’a pas tourné autour du pot.   Il nous a posé le problème qu’il souhaiterait que nous soyons avec l’ANAD pour aller ensemble aux élections communales et législatives et si Cellou respectait tous ses engagement par rapport à ça et comme ça, on va l’accompagner aux élections présidentielles ».
Poursuivant, le président du GDE dit qu’il aurait répondu ceci : «Le moment n’est pas opportun… Nous voulons résoudre nos problèmes communs avec le CNRD s’il doit y avoir une alliance électorale chaque parti est libre de prendre sa position par rapport à un candidat ou un parti politique. Si Cellou veut être le porte-parole de l’ensemble des partis politique ce n’est pas bon pour nous».
Enfin, le prédisent de GDE dit n’avoir jamais signé de document d’alliance électorale ou politique avec les partis de la Basse Guinée dont l’accuse Mamadou Sylla.
Lire l'article en entier